› Politique

Tchad : la gestion de la transition inquiète les évêques de l’église catholique

A l’issue du Conseil permanent de la Conférence Episcopale du Tchad (CPCET) qui s’est déroulée du 28 au 30 juin 2021, les évêques de l’église catholique romaine ont laissé entendre que la gestion de la transition inquiète

 

Dans une communication faite le 3 juillet 2021, le Secrétaire général, par ailleurs porte-parole de la Conférence Episcopale du Tchad,  Abbé Xavier Kouldjim Omer fait savoir que : « Il existe de nombreuses difficultés et bien des obstacles qui risquent de compromettre la réalisation effective de cette transition annoncée en tenant compte des vœux exprimés par la majorité des citoyens ». Il fait allusion à l’accompagnement du processus de la transition au Tchad par des partenaires, la mise en place du comité ad hoc chargé de désigner les membres du futur Conseil national de transition (CNT) et enfin la gestion du pays par le Conseil militaire de transition entre autre.

Ainsi, les évêques invitent les autorités en charge de la transition à tirer toutes les leçons des échecs des fora de 2018 et 2020 et regrette que le comité ad hoc chargé de désigner les membres du futur Conseil national de transition ne semble pas représentatif de toutes les sensibilités du peuple tchadien et est déjà la cible de nombreuses critiques dans sa forme inédite.

Les évêques estiment que la mise en place du CNT ne peut se faire qu’après un dialogue national, sincère et inclusif. Ils pensent également que la mise en place dudit comité est inopportune à cette phase et ne fait qu’augmenter les suspicions. L’urgence de l’heure est de laisser les mains libres au ministère chargé du dialogue de la réconciliation et de lui donner tous les moyens pour organiser ce dialogue national, inclusif et de réconciliation en vue de la mise sur pied d’un CNT conséquent et consensuel.


« La révision de la charte par le CNRT sera un gage de la bonne volonté du CMT et une réponse positive à l’espérance du peuple tchadien dans son aspiration à une vie nouvelle. » Les prises de position de soutien au CMT par certains partis politiques ou associations comme si le “CMT et le gouvernement actuel étaient appelés à durer au-delà des délais déclarés”. La révision de la charte par le CNT sera un gage de la bonne volonté du CMT et une réponse positive à l’espérance du peuple tchadien dans son aspiration à une vie nouvelle, souligne le SG dans son intervention.

“Toujours soucieuse de voir tous les Tchadiens vivre dans la quiétude et le bien-être, respectueux des valeurs républicaines”, l’Eglise catholique exprime sa disponibilité à apporter sa contribution dans les différentes phases de cette transition pour servir la cause de l’unité, de la justice et de la paix.

 



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut