› Société

Tchad : la CTDDH horrifié par la répression de la marche Wakit Tamma du 2 octobre

Dans un communiqué de presse, la CTDDH exprime sa colère face à la répression de la manifestation de samedi 02 octobre. Ci-dessous, l’intégralité de la note signée du SGA, Ibrahim Mahamat Ibrahim

La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’homme (CTDDH) est profondément horrifiée par la répression de la marche de Wakit-Tamma pourtant autorisée par le ministère de la sécurité.

Une fois de plus, le réflexe de brutalité crue des éléments de la GMIP a pris le dessus sur la raison et les images rendues publiques sont éloquentes à cet égard.

Tchad : plainte en perspective contre les manifestants de Wakit Tama du 02 octobre

La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’homme ( CTDDH ), estime qu’un simple changement d’itinéraire de la part des manifestants ne justifie en aucune façon cette brutalité policière.


La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’homme (CTDDH), exige l’ouverture d’une enquête en vue d’identifier les auteurs de ces forfaits et les punir ; elle exige par ailleurs une prise en charge immédiate des blessés.

Un système de transition qui se veut démocratique ne saurait s’accommoder de ces genres de comportements qui risquent à terme de compromettre la tenue du prochain dialogue national inclusif.

 

 



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut