Politique › Justice

Tchad : la Chambre criminelle juge les dossiers de détournement

Depuis hier 24 octobre s’est ouverte la session spéciale de la Chambre criminelle chargée de juger les détournements des deniers publics.

 

Au total c’est cinq dossiers de détournement de derniers publics que les juges de la Chambre criminelle auront la charge de traiter durant cette session spéciale. L’audience solennelle qui s’est déroulée le 24 octobre en présence du ministre de la justice au Palais du 15 janvier, était réservée à des infractions spéciales à savoir crimes économiques et financiers.

Sur les cinq dossiers inscrits à l’ordre du jour, un a été renvoyé au 07 novembre prochain, afin de donner du temps à la défense de se préparer.


Cette cour est chargée de juger les auteurs ou complices de détournement de deniers publics, des crimes économiques et financiers. Désormais, tous les mercredis, cette cour se réunira pour se pencher sur le cas de crimes économiques.

Le procureur général près la cour d’appel de N’Djamena, Mouckhtar Abdelkerim Doutoum a mis en garde  « désormais, tous ceux qui confondent les fonds publics et leurs poches seront rassurés que la justice frappera systématiquement. Cette menace est valable pour les responsables qui cautionnent ou qui ne dénoncent pas les actes de détournement ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut