› Société

Tchad : Koumra, l’accord de réparation civile qui choque

Droits réservés

Les autorités de la province de Koumra, dans le Mandoul ont adopté, le 18 octobre 2021, un accord de réparation civile en cas d’infractions graves. Le consensus dégagé suscite l’indignation.

Les termes dudit accord sont fixés comme suit, ‘’Homicide volontaire’’ : 1,5 million Fcfa. Les parents du mis en cause devront consentir, avant le paiement de cette somme. Une avance de 200.000 Fcfa devra être versée pour les dépenses occasionnées pour les obsèques du défunt. Le reliquat sera verse à la date convenue.

Deuxièmement, ‘’ Accident de circulation et divers’’, 1 million Fcfa avec une avance de 200.000 Fcfa du mis en cause à la famille du disparu pour le sacrifice et d’autres dépenses accessoires aux obsèques.
Le reliquat sera versé à la date convenu. Le mise en cause peut être poursuit par les instances judiciaires compétentes en vue du purger une peine pénale.

Les règlements sont de la compétence des chefs cantons, assistés de leurs chefs de villages et chefs des ferricks qui sont reconnus par les parties comme arbitres dans les limites de leurs circonscriptions administratives.


Il est précisé qu’en cas  de persistance des difficultés à résoudre un conflit, les signataires conviennent de s’abstenir de tout acte quelconque et de s’en remettre au comité de recours ultime.

En cas de persistance de de difficulté à résoudre un conflit, les signataires conviennent de s’abstenir de tout acte quelconque  et de s’en remettre au Comité de recours ultime. Lequel est composé d’un représentant des chefs de cantons, un représentant des éleveurs,  un imam, un prêtre, un pasteur.

La colère de la population et des hommes politiques

Cette décision a choqué les tchadiens de l’intérieur et la diaspora. Plusieurs leaders de partis politiques et organisations de la société civile ont exigé l’annulation de ce consensus. « J’entends parler d’un permis de tuer à 1500.000FrsCFA au Mandoul, dans le Sud du Tchad sur la base des pratiques totalement étrangères à la province et totalement antirépublicaines. Je demande l’arrêt immédiat de cette pratique ! Immédiat ! », s’enflamme Succès Masra.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut