Politique › Actualité

Tchad : Kalzeubet Payimi Deubet accusé d’escroquerie

Kalzeubet Payimi Deubet interpellé après une plainte pour escroquerie. Droits réservés.

Le secrétaire général de la présidence a été interpellé dimanche matin, suite à une plainte de l’Inspection générale d’État.

Complicité d’escroquerie, abus de fonction et tentative de détournement des deniers publics sont entre autres les faits qui sont reprochés à Kalzeubet Payimi Deubet, secrétaire général de la présidence. Il a été interpellé dimanche matin alors qu’il s’apprêtait à se rendre à la cérémonie de commémoration de la 29e journée de la liberté et de la démocratie du Tchad. L’ex-Premier ministre a passé sa première nuit en garde à vue.

L’inspection générale d’État reproche à Kalzeubet Payimi Deubet, le paiement d’un montant de 150 millions sur 200 à titre de dédommagement à un particulier exproprié il y a bientôt dix ans dans le cadre d’un projet de construction de viaducs à Ndjamena alors qu’il n’est pas le bénéficiaire légal.


Rappelons qu’il y a quelques semaines, une demande de paiement du reliquat a été adressée au ministère des Finances mais le nom du bénéficiaire a changé.  La présidence de la République, par la plume de Kalzeubet Payimi Deubet, a sollicité une enquête à l’Inspection générale d’État.


loading...


À LA UNE
Retour en haut