Société › Education

Tchad : interdiction pour les écoles privés d’employer les enseignants fonctionnaires

Aboubakar Assidick Tchoroma, ministre tchadien de l’éducation nationale et de la promotion civique.

Le ministre de l’Education, Aboubakar Assidick Tchoroma met en garde toutes les écoles privés qui voudront recruter les enseignants fonctionnaires de l’Etat. Il a aussi mis en garde lesdits enseignants.

« A partir de cette année, (2019) un établissement privé qui utilise les enseignants fonctionnaires doit être sanctionné ; l’enseignant qui preste dans les écoles privées sera aussi sanctionné », a laissé entendre le ministre tchadien de l’éducation nationale et de la promotion civique, Aboubakar Assidick Tchoroma.

Pour Aboubakar Assidick Tchoroma, le recrutement des enseignants fonctionnaires par les établissements d’enseignement privé est la occasionne la carence des enseignants dans les écoles dites publiques. Le constant est réel, plusieurs enseignants désertent leurs établissements d’origine et s’occuper plus dans le privé.


Le secrétaire général du Syndicat des enseignants du Tchad (SET), section de N’Djamena, N’Djamena, Ngartoïdé Blaise souhaite que le problème soit réglé autrement.  « Je crois que le ministre est dans sa logique de protéger les intérêts de l’Etat », dit-il.

Mais le secrétaire du SET de N’Djamena de souligner que parmi les établissements d’enseignement privé du Tchad, il y a aussi les établissements conventionnels laïcs qui ont une convention avec l’Etat. Ceci dit, ils ont besoin enseignant de l’Etat.


loading...


À LA UNE
Retour en haut