Santé › Actualité

Tchad : Hinda Deby est la nouvelle Ambassadrice de l’ONUSIDA

C’est à l’occasion de la visite du Directeur exécutif de l’Organisation, Michel Sidibé, que la Première dame a été nommée

 

« Je suis fier d’être aux côtés de la première dame du Tchad, et plus en tant qu’ambassadrice de l’ONUSIDA au Tchad » s’est réjoui Michel Sidibé, directeur exécutif de l’Organisation des Nations Unies contre le SIDA (ONUSIDA). C’était hier le 21 novembre dernier, alors qu’il venait de nommé Hinda Deby Itno Ambassadrice de son organisation.

« Nous avons la conviction que le dépistage volontaire  est le maillon essentiel du processus d’éradication du VIH au Tchad et dans le monde.  A cet égard, l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant et la santé des adolescents demeurent  notre défi majeur », a répondu à son tour la nouvelle Ambassadrice de l’ONUSIDA.

Il faut tout fois noter que les deux personnes ont fait ces déclarations alors qu’elles effectuaient une visite à l’hôpital de la Mère et de l’Enfant et plus précisément son Unité nutritionnelle thérapeutique de prise en charge des enfants malnutris.


Créée en octobre 2016, l’Unité nutritionnelle thérapeutique(UNT) est le principal centre de traitement des mères et des enfants séropositifs à N’Djamena. Durant cette année, il a déjà enregistré 740 cas de malnutrition aigüe sévère avec complications médicales.

Après avoir visité les patients de cette unité, Michel Sidibé a declaré « Je sais ce que veut dire la malnutrition sévère, chronique. Le fait d’avoir donné un service intégré pas seulement en matière de nutrition mais la prise en charge de ces enfants du point de vue de la santé et aussi faire le dépistage pour savoir si ces enfants sont positifs c’est quelque chose d’important. Je suis fier d’être là »

Précisons cependant que, comme les autres Première dames africaines qui endossent se rôle, Hinda Deby continuera de sensibiliser les populations sur l’accès à la thérapie antirétrovirale pour les femmes et les enfants vivant avec le VIH.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut