Eco et Business › Energie

Tchad : Djermaya Solar et Centrale de Moundou font le pari des énergies renouvelables

La délégation tchadienne conduite par le ministre des Finances et du Budget, Allali Mahamat Abakar à Washington. (c) Droits réservés.

Une délégation tchadienne conduite par le ministre des Finances et du Budget, Allali Mahamat Abakar et comprenant le ministre de l’Economie et de la Planification du développement, Issa Doubragne, le conseiller du Président de la République en charge des affaires économiques et financières, le directeur national de la Banque des États de l’Afrique centrale ainsi que les principaux collaborateurs de deux ministres, prend part aux réunions de printemps organisées par le FMI et le Groupe de la Banque Mondiale du 8 au 14 avril 2019, à Washington aux États-Unis.

Les deux ministres tchadiens ont eu une rencontre avec l’administrateur du bureau chinois au FMI, au cours de laquelle ils ont évoqué la coopération économique entre le Tchad et la Chine, la question de la dette et les opportunités d’investissements.

Une deuxième rencontre a eu lieu avec le vice-président de l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA). Lors de cette rencontre, il a notamment été discuté du projet Djermaya solar et de la centrale de 10 mégawatts de la ville de Moundou.

Les deux parties ont convenu de « poursuivre les discussions dans un autre cadre ». Les ministres ont rassuré la MIGA de l’attachement du Tchad à l’aboutissement de ces projets énergétiques, selon le ministère des Finances et du Budget.

La MIGA a pour mission de favoriser les investissements étrangers directs dans les pays en développement afin de promouvoir la croissance économique et de réduire la pauvreté, pour améliorer les conditions de vie des populations.

Le projet Djermaya Solar

En août 2018, le ministère du Pétrole et de l’Energie et la Société nationale d’électricité (SNE) ont signé un contrat d’achat d’électricité d’une durée de 25 ans avec Infraco Africa. Ce contrat marque une étape clé dans le développement du projet de centrale solaire « Djermaya Solar » car il permet au projet d’obtenir les fonds nécessaires pour financer sa construction.


La centrale solaire de Djermaya est l’un des premiers projets de production autonome d’énergie solaire dans le pays. Ce projet novateur sera livré en deux phases de 32 et 28 MW afin de permettre au réseau national tchadien d’intégrer progressivement cette nouvelle capacité dans les énergies renouvelables.

Le développement du projet est dirigé sur le terrain par Aldwych Africa Development Limited (AADL), pour le compte d’InfraCo Africa et de Smart Energies. Dans un pays très ensoleillé, l’énergie solaire semble être le moyen idéal d’élargir l’accès à une source d’énergie propre.

InfraCo Africa, membre du groupe de développement des infrastructures privées (PIDG), a engagé 3 millions de dollars pour le développement de la centrale solaire de Djermaya et généré 800 000 dollars de subventions du Technical Assistance Facility (TAF), sa société sœur. La subvention TAF a permis de financer le service de conseil juridique du gouvernement tchadien afin de l’aider à préparer et à négocier les documents de projet, tels que l’accord d’achat d’électricité.

Centrale de Moundou

Fin janvier, le directeur de la SNE, Jean Paul Mbatna, a émis l’idée d’entamer des négociations avec un pool bancaire en vue de l’acquisition de générateurs électriques pour renforcer la centrale électrique de Moundou. La ville est stratégique économiquement car des industriels y sont installés, notamment la Brasserie du Tchad, la manufacture de cigarettes ou encore la Coton Tchad. Cependant, l’exploitation électrique de Moundou fait face au manque de production énergétique et de personnel permanent.

Le Tchad a un taux d’électrification de 8,8 %, selon les dernières données fournies par la Banque mondiale. La capacité électrique du pays est insuffisante pour répondre à la demande croissante, causant aux entreprises et aux ménages des coupures de courant régulières.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut