Société › Faits divers

Tchad : des clandestins retrouvés dans le nord

Ils étaient au nombre de 33. Certains d’entre eux sont soupçonnés d’être des orpailleurs et se rendaient en Libye.

 

Les forces de défense et de sécurité ont appréhendé la semaine dernière dans la province du Borkou, 33 présumés orpailleurs et voyageurs clandestins âgés de 15 ans à 35 ans qui se rendaient vers la Libye.

14 d’entre eux ont été retrouvés à 35 km au nord de la province du Borkou lors d’une patrouille des forces du groupement n°2 de la gendarmerie de la zone. 19 autres ont été retrouvés dans un quartier de la ville de Faya par des éléments de la police de secteur de surveillance territoriale.

Le groupe a été abandonné par des passeurs qui ont pris la fuite. D’après les premiers témoignages recueillis par les forces de l’ordre, chacun des voyageurs aurait payé 50.000 Francs CFA de frais de transport pour être acheminé au nord du Tchad puis en Libye. Ils sont généralement vendus en Libye à 500.000 Francs CFA, affirme une source sécuritaire.


Le commissaire du secteur de surveillance territoriale, Mahamat Abderahim et le colonel Issa Korei, chef de mission à la gendarmerie ont déclaré qu’ils poursuivront leur mission afin de contrecarrer toute personne qui contrevient aux dispositions sécuritaires.

Le secrétaire général de la province du Borkou, Abakar Hissein qui a représenté le gouverneur de la province, a félicité les forces de défense et de sécurité pour leur travail. Il les a exhorté à accroitre les patrouilles afin de démanteler les réseaux frauduleux.

Les 33 individus interpellés ont été remis à l’Organisation internationale des migrants (OIM). Ils seront acheminés dans leur province d’origine.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut