Politique › Sécurité

Tchad : de nouvelles violences font encore des morts à Ouaddaï

Malgré les nombreux appels à l’apaisement lancé sur les réseaux sociaux ces derniers jours, huit personnes ont perdu la vie la semaine dernière à Marfa.

 

De nouvelles violences intercommunautaires ont fait au moins huit morts et plusieurs blessés cette semaine dans la sous-préfecture de Marfa, département du Ouara, région du Ouaddaï. Les victimes ont été enterrées après une prière sur les morts.

Les violences intercommunautaires prennent des proportions alarmantes au Ouaddaï. Dans un communiqué publié le 22 novembre dernier, les sages de la représentation du sultanat du Ouaddaï, basés à N’Djamena et ses environs, ont mis en garde contre un « embrassement total de la région ».


Ils ont  exhorté le Gouvernement à imposer son autorité en veillant à l’application stricte de la constitution et des lois de la quatrième République pour préserver la paix sociale au Tchad en général et au Ouaddai en particulier.

Ces derniers jours, des appels au calme ont été lancés sur les réseaux sociaux. Certains groupes de discussions sur le réseau Whatsapp ont demandé l’implication de « toute personne ayant une responsabilité juridique ou liée de quelque manière que ce soit au Ouaddaï, que ce soit dans le domaine des droits de l’homme ou dans un autre domaine ».

« Nous demandons à toute personne connaissant des facilitateurs d’en faire part afin de résoudre les problèmes », peut-on lire dans des extraits.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut