Politique › Justice

Tchad : Daoussa Deby exige 4,8 milliards de FCFA à l’Etat du Cameroun

Pour avoir été refoulé de l’aéroport de Douala sans raison en janvier 2017, l’homme d’affaire tchadien, Daoussa Deby, par ailleurs frère ainé du chef d’Etat tchadien réclame la somme de 4,8 milliards de FCFA

Daoussa Deby, président-directeur général de l’entreprise Société nouvelle d’études et de réalisations (Sner-Cam) a été restitué dans ses droits par la Cour suprême du Cameroun le 05 août 2020. Il a déposé une plainte le 11 septembre pour être rétabli dans son droit et son honorabilité.

En effet, alors qu’il venait signer des contrats relatifs à la construction du marché Congo à Douala, les logements sociaux de Nyassa à Douala et la réhabilitation de la route Maroua-Bogo, l’homme d’affaire a été refoulé à l’aéroport international de Douala. Il a dès lors saisit les autorités camerounais pour être rétabli dans ses droits et son honorabilité. Notamment, le délégué général à la sureté nationale (Dgsn), le ministre de l’administration territorial, l’abassade du Tchad au Cameroun et la police des frontières.

Il a également déposé une plainte au Tribunal administratif le 11 septembre 2018, pour être rétabli dans son droit et son honorabilité. Daoussa Deby, a dans ce sens demandé le montant de 4,8 milliards de Fcfa de dommages et intérêts pour préjudices subis.


Le 05 octobre 2018, la justice a donné raison au plaignant et prononcer à éxécution Mais un appel a été interjeté à la Cour suprême par la DGSN et le Minatd. Après examen du dossier, la justice a redonné raison à l’opérateur économique tchadien.

 

 



Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut