› Santé

Tchad-Covid19 : les autorités sanitaires débordées

Plusieurs agents de santé ont été infectés à cause du manque de matériel de protection. Le ministère de la Santé est pointé du doigt pour sa gestion de la crise qui menace de devenir une catastrophe sanitaire.

Des médecins qui manquent de moyens de protection, des malades du Covid-19 qui reçoivent la visite de leurs parents à l’hôpital, des citoyens qui ne respectent pas les mesures de distanciation… Cette situation démontre les difficultés auxquelles est confronté le Comité de veille et de la sécurité sanitaire mis en place fin mars par le gouvernement pour faire face à la pandémie de coronavirus.

Selon Younouss Mahadjir, le président du Syndicat des travailleurs de la santé, les autorités sanitaires semblent être dépassées par la situation.

« Le Covid-19 a surpris tout le monde et particulièrement des pays comme le nôtre où le désordre est organisé jusqu’au sommet de l’Etat. Les gens ne s’y retrouvent pas. Nous avons fait des plaidoyers auprès du ministre de la Santé mais personne ne nous a répondu. Finalement, nous sommes arrivés au stade où il y a une multitude de travailleurs qui sont testés positifs, il y a même des morts parmi le personnel. Ça devient grave. »

Appels à protéger les agents de santé

Une situation qui inquiète l’Ordre national des médecins du Tchad. Pour le président Mbainguinam Dionadji, le gouvernement doit former et protéger ses agents engagés dans la lutte contre le coronavirus.

«  Tout le personnel de santé doit être préservé. Vous savez, en Iran, les premières personnes à tomber ce sont les médecins. C’est pourquoi tous les médecins doivent être formés pour faire face au Covid-19. Ils doivent être équipés de protections puisque ce sont eux qui reçoivent les charges virales. On doit faire en sorte que les agents de santé soient en sécurité pour pouvoir apporter des soins de qualité. »


Interpellé il y a deux jours par l’Assemblée nationale sur la gestion de la pandémie de Covid-19, le ministre de la Santé, Mahamoud Youssouf Kahyal, a reconnu la gravité de la situation.

Il a en outre indiqué que le gouvernement prendrait des dispositions afin de rendre disponibles les équipements nécessaires pour protéger les professionnels de la santé.

N’Djamena bientôt isolée

La capitale tchadienne va être isolée du reste du Tchad à partir de vendredi (08.05.2020) et ce durant quinze jours. Selon un arrêté du gouvernement signé mercredi, seuls les « véhicules transportant des marchandises et des denrées alimentaires » seront autorisés à entrer dans la ville, sur dérogation et à partir de 22 heures.

Les déplacements à l’intérieur de la ville sont autorisés jusqu’à 20 heures. Sur le reste du territoire, le port du masque est obligatoire à partir de jeudi (07.05.2020).



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.05.2020

Peintures et gravures rupestres de l’Ennedi : des œuvres préhistoriques qui font la fierté du pays

Les peintures et gravures rupestres de l’Ennedi sont de véritables chefs-d ‘œuvres. Elles présentent de façon artistique le patrimoine préhistorique du pays, tout en conciliant…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut