Société › Education

Tchad: c’est la rentrée scolaire

Ce lundi 1er octobre les élevés tchadiens sont invités à reprendre le chemin de l’école, et ce bien que la centrale revendicative maintienne la grève.

 

Le coup d’envoi de la rentrée scolaire 2017-2018 sur l’ensemble du territoire national a été donné ce matin lundi 1er octobre 2017 par le ministre de l’Éducation nationale et de la promotion civique Ahmat Khazali Mahamat Acyl. Le ministre s’est rendu pour l’occasion au complexe scolaire Ibnou Cina de N’Djamena.

Cependant, la rentrée scolaire est encore incertaine pour des milliers d’écoliers inscrits dans des écoles publiques du pays. 90 % des enseignants sont en grève illimitée depuis janvier. Leur revendication : le paiement de leur salaire intégral, car depuis le début de l’année, leurs primes et indemnités ont été supprimées par le gouvernement qui invoque la nécessité de faire des économies alors que le pays traverse une crise économique.

Monsieur Acyl a donné des orientations aux enseignants pour le bon déroulement de cette rentrée scolaire. Il a par ailleurs exhorté les élèves à la discipline et prodigué des conseils.

Les grèves avaient sérieusement perturbé l’année scolaire passée : les élèves n’ont eu que 4 mois et demi de cours au lieu des 9 mois habituels. Des négociations sont en cours entre syndicats et gouvernement, mais sans résultat pour le moment.


Compte tenu du retard et autres aléas en lien avec la saison de pluie tardive, la reprise s’est faite de façon timide dans le public. Toutefois dans le privé, tous les établissements ont repris les cours.

 

 

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut