› Société

Tchad : cap de 5000 intégration à la fonction publique avant fin-septembre

Dans la perspective du recrutement de 20 000 jeunes à la fonction publique, la commission spéciale en charge du recrutement s’est retrouvée hier pour évaluer l’avancement des travaux

La séance de travail consacrée à l’évaluation des travaux d’intégration de 20.000 jeunes à la fonction publique a été conduite par Kalzeubé Payimi Deubet, ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence de la République. La commission a évalué les travaux de la Cellule technique d’appui et les difficultés auxquelles elle a été confrontée. Il en ressort que 200 diplômés ont été recrutés par Arrêté. Notamment les instituteurs bacheliers et les instituteurs adjoints des promotions 2003 à 2009 issus des écoles publiques. Du moins, le ministre de la fonction publique indique que le « rythme  de travail est lent ». Pour cause, la vérification des diplômes et le manque de moyens à la Cellule technique d’appui. Kalzeubé Payimi Deubet a fait savoir que les moyens seront débloqués pour un meilleur rendement.

Le ministre secrétaire général à la présidence a fixé un minimum de 5000 recrutements avant la fin du mois en de septembre en cours. Sont exclusivement concernés les jeunes dont les dossiers sont en règle.


Tous les détendeurs des faux diplômes feront l’objet de poursuites judiciaires a souligné, le ministre d’Etat secrétaire général à la présidence.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 31.05.2022

La Centrale électrique de gaz de Moundou

Moundou, la capitale économique du Tchad, s’apprête à dire au revoir aux multiples délestages grâce à l’énergie électrique. La construction de cette nouvelle centrale électrique…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut