› Société

Tchad : bavure policière à la faculté de médecine, l’ordre des médecins en colère

bavure policière à la faculté de médecine, l’ordre des médecins en colère
L’Ordre National des Médecins du Tchad et le Syndicat des Médecins du Tchad interpellent le gouvernement sur les bavures policières sur étudiants. Les spécialistes de la santé souhaitent que tels actes ne se reproduisent.

En effet, certains policiers ont violé l’enceinte de la Faculté de médecine le 02 décembre 2021. Ceci, pour dissiper les étudiants de ladite faculté qui manifestaient pour revendiquer 33 mois d’arriérés de bourses. Les images de cet incident sont devenues virales sur la toile. Cet état de fait, suscite l’indignation des médecins qui réagissent via un communiqué de presse.

« Nous, l’Ordre National des Médecins du Tchad et le Syndicat des Médecins du Tchad, après avoir visionné les vidéos insoutenables mettant en scène les forces de l’ordre en train de  brutaliser des étudiantes et étudiants en médecine, condamnons avec la dernière énergie cet acte de violence dans l’enceinte même de la faculté de médecine. », peut-on lire dans la note.


Ils demandent au gouvernement de prendre ses responsabilités pour que de tels actes : « ne se produisent plus dans un établissement hospitalo-universitaire. »



L’Info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut