Eco et Business › Finance

Tchad : la Banque mondiale soutien la mobilisation des recettes

L’institution mondial vient d’approuver un don d’un montant de 35 millions de dollars en soutien à l’amélioration de la mobilisation de ses recettes intérieures, fiscales et douanières.

 

C’est par un communiqué rendu public ce 09 juillet que la nouvelle est tombée. La Banque mondiale octroie un don de 35 millions de dollars soit environ 19 milliards 250 millions FCFA au Tchad. Cet argent a pour but de renforcer les efforts mise sur pied par le pays afin d’amélioration la mobilisation des recettes intérieures, fiscales et douanières.

Il sera également question à travers ce don de consolider les capacités institutionnelles des Ministères en charge des Finances et du Budget, du Pétrole et de l’Energie, et des Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information.

Cette opération est basée sur trois principaux axes. Le renforcement de la mobilisation et de la gestion des recettes ; le renforcement institutionnel. Selon le représentant résident de la Banque mondiale au Tchad, François Nankobogo, ce soutien représente un véritable « défi majeur pour la stabilité financière et la résilience du Tchad face aux fluctuations des prix du pétrole ».


Financé par un don de l’IDA, ce projet permettra de mettre sur pied ne « assistance technique et autres activités de renforcement des capacités, des équipements informatiques et d’interconnexion, ainsi que des logiciels nécessaires à l’amélioration de l’efficience institutionnelle ».

Selon le responsable du projet, Rafika Chaouali « Les activités soutenues dans le cadre du projet entraîneront une augmentation cumulée de la collecte des recettes non pétrolières entre 2017 et 2023 d’au moins 6,6% du PIB non pétrolier. Dans une perspective à plus long terme, ce projet devrait aider à augmenter la collecte moyenne des recettes non pétrolières, qui passerait d’environ 8,7% du PIB non pétrolier (2017-2019) à environ 13,7% du PIB non pétrolier (2020-2023) ».

L’Association internationale de développement (IDA), créée le 24 septembre 1960, est une des trois filiales de la Banque mondiale basée à Washington, D.C. qui octroie des prêts et des dons aux pays les plus pauvres pour soutenir leur essor économique. Elle accorde des prêts à long terme (échéances de 20, 35 ou 40 ans, assorties d’un délai de grâce de 10 ans, avant de devoir commencer à rembourser le principal) aux pays les plus pauvres de la planète.

Les crédits à long terme et sans intérêt de l’AID servent à financer des programmes qui vont permettre de construire les politiques, les institutions, les infrastructures et le capital humain que requiert un développement à la fois équitable et soutenable sur le plan environnemental.

loading...


Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut