› Société

Tchad : A la suite des médecins, les pharmaciens refusent d’entrer en grève

Les pharmaciens du Tchad ont décidé, à la suite des médecins, de ne pas observer la grève sèche et illimitée, initiée par l’Union des syndicats du Tchad (UST).

Par un communiqué cosigné, les présidents de l’Ordre des pharmaciens du Tchad et le Syndicat des pharmaciens désapprouvent le mort d’ordre de grève de l’UST. Ils demandent à leurs membres de vaquer normalement à leurs occupations.

La résolution a été adoptée le 25 mai 2022,  suite à l’analyse de la situation de la crise sociale actuelle. Le syndicat des pharmaciens fait savoir qu’il n’est pas affilié à l’UST, et donc ne peut répondre au mot d’ordre de grève.  La note est conjointement signée par, Dr Souraya Zakaria, présidente du Syndicat et du Dr Masna Raksala, président de l’Ordre des pharmaciens.

Lire aussi : Tchad : l’union des syndicats démarrent une grève sèche et illimitée


L’Ordre des Pharmaciens dit veiller au maintien des principes de moralité indispensable à l’exercice de la pharmacie et au respect par tous les membres des règles de la déontologie ainsi qu’à l’exécution par eux de leurs obligations professionnelles.

Lire aussi : Tchad : les médecins refusent d’observer la grève initiée par l’UST



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 31.05.2022

La Centrale électrique de gaz de Moundou

Moundou, la capitale économique du Tchad, s’apprête à dire au revoir aux multiples délestages grâce à l’énergie électrique. La construction de cette nouvelle centrale électrique…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut