Politique › Sécurité

Tchad : 95 prisonniers de guerre mineurs ont été libérés

En visite le 21 mai 2021, à la maison d’arrêt de Klessoum, le ministre délégué à la Présidence en charge de la défense a annoncé la libération des mineurs arrêtés lors des confrontations entre l’armée et le FACT

Les éléments du FACT capturés au cours des confrontations contre l’armée ont été présentés à la presse ce vendredi à la prison de Klessoum, N’Djamena. Le ministre délégué à la Présidence en charge de la défense, le général Daoud Yaya Brahim par cet acte a voulu mettre un terme aux messages selon lesquelles, le gouvernement tue les prisonniers de guerre dans les geôles.

Au total 489 prisonniers ont été présentés dont 95 mineurs. L’objectif fait savoir le patron de la sécurité est d’ : « apporter un démenti aux allégations sur les réseaux sociaux ». Pour le ministre en charge de la défense, de : « fausses informations faisant écho de l’élimination spontanée des éléments du FACT par les militaires tchadiens circulent sur la toile ». Or « Les forces de défense et de sécurité tchadiennes respectent le droit humanitaire, le statut des prisonniers de guerre », laisse entendre le membre du gouvernement.


Les mineurs seront remis aux familles et à l’Unicef pour réinsertion. Les adultes ont été remis à la justice et les blessés sont pris en charge dans deux établissements hospitaliers, assure le procureur de la république.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut