Société › Education

Tchad : 85 adolescents sont édifiés sur la santé sexuelle et reproductive

Une session de formation de 85 jeunes relais communautaires a démarré le 14 septembre 2020 à N’Djamena. C’est une initiative du Centre de solidarité des jeunes pour la formation et le développement (CSJEFOD)

La formation en faveur de ces 85 jeunes relais communautaires est axée sur la santé sexuelle et reproductive, le VIH/Sida et la lutte contre le coronavirus. Le lancement a été fait par Abakar Seid, représentant du maire du 6e arrondissement. Les adolescents représentent 36% de la population tchadienne, a-t-il rappelé. « Cette frange est vulnérable exposée à toutes les maladies, les épidémies, les pandémies et les pratiques les plus néfastes et rétrogrades », regrette-t-il.

« C’est dans cet objectif et dans le but de protéger et améliorer les conditions de vie de tous ces jeunes adolescents et pour leur permettre de grandir et d’étudier en toute sécurité sanitaire et en toute justice, dans la bonne nutrition, dans une bonne scolarité que les mesures ont été prises pour permettre à la jeune fille d’être protégé », fait savoir Abakar Seid.


Il a également déploré les pratiques comme la déscolarisation des filles qui s’accompagnent des mariages précoces, les mutilations génitales, l’exploitation des enfants dans les travaux domestiques et les enlèvements.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut