› Politique

Tchad : 28 partis politiques de l’opposition accusent Deby de main mise sur la CENI

Le G24, groupe de 28 partis politiques de  l’opposition accuse Deby de peser sur la Commission électorale nationale indépendante. Ils évoquent pour preuve la prolongation continue des échéances électorales

Via un communiqué de presse rendu public le 6 juillet, les 28 partis politiques de l’opposition à avoir apposé les signatures sur la déclaration commune du 24 décembre 2019 constatent que Deby préfère repousser les élections plutôt que de trouver une solution. Le communiqué indique que le président de la République Idriss Deby Itno pèse de son poids sur la l’organe. « Il vient de dicter à la CENI l’ordre des futures élections pour commencer la pour commencer la présidentielle en avril 2021, rejetant les législatives et les communales aux calendriers Grecques ».

Le G24 fait savoir que les futures échéances électorales sont basées sur un code électoral frauduleusement modifié. D’après la note, les organes en charge d’organiser les élections sont contestés par les partis de l’opposition démocratique. Egalement certains membres de la CENI ont été désignés en violation flagrante de la loi N°30/PR/2018 du 30 novembre régissant l’organe chargé d’organiser les élections.


Les 28 dénoncent les manœuvres en cours visant une confiscation définitive du pouvoir par Idriss Deby Itno, ajoute le communiqué.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut