Politique › Justice

Tchad : 262 manifestants du 20 octobre écopent une condamnation ferme

Les personnes interpellées suite aux manifestations du 20 octobre 2022, ont été jugé en audience foraine à la prison de haute sécurité de Koro Toro.

Le 5 décembre 2022, procureur de la République près le tribunal de grande instance de N’Djamena, Moussa Wadé Djibrine a fait le point du procès des manifestants interpellés à l’issue des marches du 20 octobre. Plus d’une cinquantaine de personnes sont mortes pendant ces manifestations.

Le procureur fait savoir que,  sur les 401 personnes traduites en procédure de flagrant délit 262 sont condamnés à des peines d’emprisonnement ferme allant de deux à trois ans, 80 sont condamnés à des peines d’emprisonnement avec sursis, allant de 12 à 24 mois et 59 déclarés non coupables. 80 mineurs sont ramenés à la maison d’arrêt de Klessoum à N’Djamena pour la suite de la procédure.


L’Ordre des avocats estime que, ces décisions ont été adoptées en violation du code des procédures pénales, et entend interjeter appel.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 31.05.2022

La Centrale électrique de gaz de Moundou

Moundou, la capitale économique du Tchad, s’apprête à dire au revoir aux multiples délestages grâce à l’énergie électrique. La construction de cette nouvelle centrale électrique…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut