Santé › Actualité

Tabac: environ 20% de tchadiens concernés

Au Tchad c’est 20,2 % de la population masculine et 1,2% de femmes qui consomment du tabac sous différentes formes.

 

En 2017 l’Organisation mondiale de la santé avait déjà prévenu. Selon elle, le tabagisme va exploser en Afrique d’ici 2025. Et si rien n’est fait d’ici cette prévision sera afférée. Le représentant de l’OMS au Tchad, Jean Bosco Ndiokoubayo, a annoncé que plus de 146.000 d’africains adultes âgés de moins 30 ans meurent chaque année de maladies en lien avec le tabagisme.

Au Tchad, c’est 20,2 % des hommes et 1,2% qi sont concernés par la question parce qu’ils sont des consommateurs de tabac. Dans un article publié sur le site tchadinfos.com on peut lire qu’il est « impossible d’emprunter une rue ou de se rendre dans un bar sans rencontrer des fumeurs. Certains fumeurs croisés dans les quartiers de la ville refusent de se prononcer. D’autres ne  prennent pas au sérieux les conséquences dues à cette consommation. Les photos illustrant les personnes atteintes du cancer de la bouche et du foie sur les paquets de cigarettes ne les dissuadent pas ».


Le tabagisme est un important facteur de risque pour l’apparition de cardiopathies coronariennes, d’accidents vasculaires cérébraux et de maladies vasculaires périphériques.

Malgré les effets nocifs connus du tabac sur la santé cardiovasculaire, ainsi que l’existence de solutions permettant de réduire les décès et les maladies connexes, une grande partie du public à une faible connaissance du fait que le tabac est l’une des principales causes de maladie cardiovasculaire.

L’épidémie mondiale de tabac tue plus de sept millions de personnes chaque année, dont près de 900 000 sont des non-fumeurs qui meurent parce qu’ils ont été exposés au tabagisme passif. Près de 80% du plus d’un milliard de fumeurs que compte la planète vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire, où la charge de morbidité et de mortalité liée au tabac est la plus lourde.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut