International › AFP

Soudan: les grandes dates d’Omar el-Béchir

Pas d'image

Les grandes dates du président déchu du Soudan Omar el-Béchir, jugé depuis lundi pour corruption après avoir dirigé le pays d’une main de fer pendant près de trente ans, après un coup d’État en 1989.

– 1er janvier 1944: naissance dans une famille rurale à Hosh Bannaga, village situé à une centaine de kilomètres au nord de Khartoum.

– 1973: militaire de carrière, participe à la guerre israélo-arabe.

– 30 juin 1989: prend le pouvoir à la faveur d’un coup d’État soutenu par les islamistes, contre le gouvernement démocratiquement élu de Sadek al-Mahdi.

– 2003: lance ses troupes contre une rébellion au Darfour (ouest), conflit qui a fait plus de 300.000 morts selon l’ONU.

– 2005: accord de paix avec la rébellion sudiste après plus de 21 ans de guerre civile.

– 2009: visé par un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) pour « crimes de guerre » et « crimes contre l’humanité » au Darfour, puis en 2010 pour « génocide ».

– 2010: élu président lors des premières élections multipartites, boycottées par l’opposition. Réélu en 2015.


– 2011: le Soudan du Sud proclame son indépendance. Khartoum perd les trois quarts de ses réserves pétrolières.

– 2013: manifestations contre la hausse du prix du carburant: des dizaines de morts officiellement, plus de 200 selon Amnesty.

– avril 2019: destitué par l’armée et transféré en prison à l’issue d’une vague de contestation populaire débutée en décembre 2018.

– mai 2019: inculpé pour « le meurtre de manifestants » lors des protestations antirégime.

– 13 juin 2019: inculpé pour « corruption ».

– 19 août 2019: ouverture de son procès pour corruption à Khartoum.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut