International › APA

Soudan : 28 médecins toujours en détention suite à une vague de protestations

Pas d'image

Quelque 28 médecins soudanais sont toujours en détention alors que le gouvernement affirme qu’ils ont été libérés, a affirmé jeudi le principal syndicat médical du pays.Les médecins auraient été arrêtés dans le cadre d’une vague de protestations antigouvernementales qui a commencé le mois dernier.
 
Mardi, des dizaines de personnes arrêtées ont été libérées sur ordre du Chef des renseignements et de la sécurité nationale du Soudan, Salah Goch.
 
Toutefois, le Comité des médecins soudanais a annoncé une liste de médecins toujours détenus, suggérant que la déclaration du gouvernement est erronée.
 
« Ils doivent être libérés », martèle un communiqué du syndicat.
 
Depuis plus d’un mois, les Soudanais descendent dans les rues du pays pour exiger la démission du président Omar el-Béchir.


 
Au pouvoir depuis près de 30 ans, El-Béchir est tenu pour responsable des difficultés économiques croissantes du Soudan.
 
Selon l’opposition, au moins 3000 personnes ont été arrêtées, dont des dirigeants politiques, des militants, des médecins, des étudiants et des enseignants.
 
51 personnes auraient perdu la vie au cours de ces manifestations, 30 selon le gouvernement soudanais.
 


loading...


À LA UNE
Retour en haut