International › APA

Société, gouvernance et justice se côtoient dans la presse sénégalaise

Les quotidiens sénégalais reçus samedi à APA mettent en exergue les faits société avec la marche de « Aar Linu Bokk » contre la hausse du prix de l’électricité, le rapport 2017 de l’Agence de régulation des marchés publics et la justice avec le passage, hier, de Me Malick Sall, ministre de la Justice, à l’Assemblée nationale pour le vote de son budget.« Manifestation Aar Linu Bokk-Guy marche sur le Palais », rapporte EnQuête à sa Une, informant que M. Sagna a réussi, hier, l’exploit de s’agripper aux grilles du Palais présidentiel.

Parlant de cette manifestation, Mignane Diouf du Forum social sénégalais estime qu’ « on aurait pu les (manifestants) laisser s’indigner, remettre leur mémorandum et repartir ».

A propos de cette marche, L’Observateur met exergue « le coup d’éclat de Guy Marius Sagna au Palais présidentiel ».

Toutes choses qui font dire à Vox Populi que « Guy Marius manifeste jusque dans le Palais ». Selon le journal, les marcheurs ont semé la police et réussi leur pari d’atteindre les grilles de la Présidence.

« Marche contre la hausse du prix de l’électricité-Guy Marius secoue le Palais », renchérit Walf Quotidien.

L’Observateur revient sur les audits 2017 de l’ARMP et informe que « Matar Bâ (ministre des Sports) et Bibi Baldé (ancien ministre de l’Environnement) trébuchent en plein marché ».


Selon nos confrères, M. Baldé avait alloué plus d’un million f cfa à un informaticien et un câbleur pour tuer des insectes.

« Rapport d’audits 2017-Les micmacs de l’administration dénichés », note L’As.

A l’Assemblée nationale, « Me Malick Sall fait le prof » à propos du traitement de l’affaire Karim Wade devant les instances onusiennes, indique Sud Quotidien.

De l’avis du Garde des Sceaux, « le Conseil des droits de l’homme, présidé par un Sénégalais, n’a pas évoqué le cas Karim Wade. Le Comité des droits de l’homme qui ne fait que formuler des observations, n’a pas non plus parlé du cas Karim Wade ».

Pour un système judiciaire adapté, accessible, équitable…Le Soleil fait « cap sur cinq objectifs à l’horizon 2023 ».


loading...


À LA UNE
Retour en haut