International › APA

Santé, politique et économie au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce vendredi consacrent de larges commentaires au vaccin contre la Covid-19, l’intervention du Maroc à El Guergarate et la responsabilité sociétale des entreprises.+Al Ahdath Al Maghribia+ rapporte que le comité scientifique consultatif a fixé 12 semaines pour vacciner 65% des citoyens, soit 23,4 millions de personnes. Le vaccin sera ainsi administré à raison de 220.000 personnes par jour, sur deux phases, poursuit le quotidien.

Pour rappel, l’administration de ce genre de vaccin se déroule en double inoculation, qui nécessite deux injections du même vaccin à intervalle de 21 jours.

Selon la publication le ministère de la Santé va recourir à deux vaccins Covid-19. Si le premier vaccin n’est autre que celui développé par le laboratoire chinois Sinopharm CNBG, le second sera celui d’AstraZeneca, développé par l’Université Oxford en Angleterre. De par les procédés de leur fabrication, ces deux vaccins sont considérés par les spécialistes comme traditionnels.

D’après le quotidien, le Royaume s’apprête à importer 10 millions de doses du vaccin chinois développé par Sinopharme à travers 10 vols en provenance de l’Empire du milieu, à partir des premiers jours du mois de décembre. D’autres vols en provenance d’Angleterre vont ramener, quant à eux, 17 millions de doses du vaccin développé par le laboratoire AstraZeneca. Objectif: permettre aux autorités sanitaires, chargées de la campagne massive de vaccination, d’enrayer l’évolution de la pandémie.

+Assahra Al Maghribia+ cite une déclaration du chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani qui a affirmé que le Maroc est intervenu au niveau du poste-frontière d’El Guergarat au service de la paix et pour débloquer une voie internationale afin d’assurer la libre circulation civile et commerciale, en conformité avec le droit international et en parfaite harmonie avec les besoins de la région et l’accord du cessez-le-feu, notant que la décision du Royaume a permis un changement stratégique.


Il a souligné que cette semaine a été riche en bonnes nouvelles, en commençant par la sécurisation du passage d’El Guergarat à quelques jours de la célébration de la fête de l’indépendance.

+Libération+ relève que la pandémie du nouveau coronavirus, qui poursuit ses ravages à travers le monde, s’est révélée comme un véritable test de l’engagement effectif des entreprises à tous les niveaux et a propulsé la RSE (responsabilité sociétale des entreprises), longtemps considérée comme un simple bonus, sur le devant de la scène.

Cette crise inédite a, en effet, mis en lumière la résilience des entreprises ayant élaboré, voire étoffé, une stratégie RSE et pris en compte leurs relations avec leurs salariés, fournisseurs et communautés locales, puis transformé adéquatement leur organisation. Au contraire, celles ayant considéré la RSE comme une simple affaire de réputation ou de communication ont rencontré davantage de difficultés, estime le journal.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut