International › APA

Santé et militaire au menu des quotidiens marocains

La lutte contre l’épidémie de coronavirus et ses répercussions sur la vie des Marocains et les manoeuvres militaires African Lion sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce mercredi.+Aujourd’hui le Maroc+ écrit que l’apparition d’un foyer du variant britannique à Dakhla « est venue nous rappeler qu’aucun pays n’est à l’abri » d’une détérioration de la situation épidémiologique.

Des mesures ont été prises pour contenir le risque de propagation du virus et d’autres mesures pourraient être instaurées en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, relève le journal.

Selon lui, bien que les indicateurs se soient améliorés au cours des dernières semaines avec le déploiement d’une campagne de vaccination pour atteindre l’objectif à terme d’une immunité collective, « nous ne sommes pas encore à l’abri », appelant les citoyens à prendre les précautions appropriées afin de « stopper la propagation du virus mortel et espérer sortir, dans les meilleurs délais, de ce cauchemar qui dure depuis une année ».

+L’Economiste+ écrit qu’avec le nouveau variant, une épidémie semble vraisemblablement en cacher une autre, notant que les pouvoirs publics « se trouvent dans une posture difficile appelant à arbitrer dans une polarité économique/sanitaire ».

Le Maroc n’est en mesure de supporter ni le « quel qu’en soit le prix économique » ni le « quel qu’en soit le prix sanitaire », et s’il a fallu mobiliser le droit pour contraindre de nouvelles habitudes de vivre, inciter aux gestes barrières, c’est que cette démarche reste, en l’absence d’alternatives thérapeutiques à toute épreuve, la voie la plus salutaire dans la bataille contre le virus, souligne la publication.


Il souligne l’importance majeure des efforts individuels d’auto-discipline ainsi que d’une mobilisation de l’ampleur des premiers mois afin d’éviter le scénario du pire.

+Al Ahdath Al Maghribia+ rapporte qu’après l’exercice aéronaval Lightning handshake 2021 qui s’est déroulé en début de ce mois avec des unités de la 6e flotte américaine et, plus particulièrement, le groupe aéronaval embarqué sur le porte avion USS Dwight Eisenhower, des unités de la marine royale marocaine et des escadres des Forces royal air marocaines, les préparatifs vont bon train pour les prochaines manœuvres militaires African Lion 2021.

Ainsi, ces manœuvres annuelles, qui regroupent chaque année des forces terrestres américaines et leurs homologues des Forces armées royales, seront marquées, en juin prochain, par une nouveauté exceptionnelle. Celle de se dérouler non loin des frontières algériennes, et particulièrement dans la région stratégique de Mahbès qui a dévoilé, ces derniers temps, le vrai rôle du régime algérien dans le conflit du Sahara marocain, explique encore le quotidien.

Lors de l’édition 2021 d’African Lion, c’est en réalité tout le Sahara marocain qui sera le théâtre de ces manœuvres auxquelles participeront des milliers de soldats, dont 5.000 américains. Une nouvelle occasion est donnée aux FAR, qu’il s’agisse des forces terrestres ou aériennes, de se «frotter» aux Marines américains en vue de peaufiner leurs capacités combatives. Surtout que ces manœuvres communes, dont la profondeur historique est indéniable, reflètent également la solidité des relations militaires stratégiques entre le Maroc et les Etats-Unis d’Amérique, des relations tissées, ces dernières années, tout au long des différentes éditions précédentes d’African Lion.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut