Santé › Actualité

Santé : la 4ème campagne de prévention contre le palu est lancée

Le coup d’envoi de celle-ci a été donné le 24 juillet dernier dans la commune du 6ème arrondissement de N’Djamena.

 

Le ministère de la santé publique, en partenariat avec l’ONG Malaria Consortium organise la 4ème  campagne de distribution gratuite de médicaments pour la Chimio prévention du paludisme saisonnier (CPS).

Les enfants de moins de cinq ans sont les plus touchés, les plus sensibles et les plus exposés au paludisme. C’est pourquoi le ministère de la santé publique, Malaria Consortium et le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP)  entament la 4ème campagne de traitement préventif du paludisme saisonnier. « Plus de six millions d’enfants vivant dans la région du Sahel vont recevoir un traitement salvateur de prévention contre le paludisme », informe le Directeur pays de Malaria Consortium au Tchad, M. Adama Sanogo.

Dans le cadre du même partenariat sectoriel productif, Malaria Consortium compte atteindre en 2018, 16 districts sanitaires du Chari Baguirmi, de Hadjer Lamis, de Mayo Kebbi Est et de N’Djamena. 740 000 enfants de la tranche d’âge de trois mois à 5 ans bénéficieront du traitement préventif contre le paludisme. A cet titre, environ 3 millions de dose de médicaments seront utilisées pour un investissement total d’environ 6 milliards de FCFA pour les 4 années du programme.


Selon le coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme, Dr Djiddi Ali Sougoudi, « le paludisme constitue un problème prioritaire de santé publique au Tchad. Il affecte préférentiellement les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans ». Raison pour laquelle, il appelle à une implication de tous pour la réussite de cette campagne afin d’éviter aux familles les souffrances liées au paludisme.

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut