International › APA

Sahara : La résolution 2548 du CS véhicule un message de clarté, de fermeté et de constance (ministre des AE)

La résolution 2548 relative au Sahara adoptée vendredi 30 octobre 2020 par le Conseil de sécurité de l’ONU, se décline en un triple message : un message de clarté, de fermeté et de constance, a indiqué samedi le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita.Selon le ministre, le message de clarté se manifeste dans l’appel fait par le Conseil de Sécurité à l’Algérie d’assumer un rôle à la hauteur de son implication politique, diplomatique, militaire et humanitaire dans ce différend régional.

« Aucun processus politique n’est envisageable sans l’implication effective et constructive de ce pays », a-t-il constaté dans une déclaration à la presse parvenue à APA.

Pour lui, la clarté de cette résolution est bien établie dans l’identification de la finalité du processus politique. Ainsi, la résolution ne laisse aucun doute sur l’engagement du Conseil de Sécurité pour « une solution politique réaliste, pragmatique et durable … qui repose sur le compromis ».

De ce fait, le Conseil de Sécurité réitère son engagement pour une solution politique et d’écarter définitivement toutes les options inapplicables, a-t-il fait observer, ajoutant que la résolution implique clairement que « toute solution qui n’est pas pragmatique, n’est pas réaliste ni réalisable et est donc à écarter ».

Enfin, la clarté se manifeste dans le cheminement du processus politique, à travers les tables rondes qui doivent voir la participation de l’ensemble des parties concernées, et notamment l’Algérie. En effet, la résolution ne contient aucune référence au référendum, alors qu’elle se réfère à 6 reprises à la solution politique.

« Ceux qui continuent à évoquer l’option référendaire s’inscrivent hors de la résolution onusienne, qui incarne à la fois la légalité internationale et exprime la volonté de la communauté internationale », a fait remarquer le ministre.

Pour ce qui est de la fermeté de la résolution du CS, il est bet et bien exprimée d’abord, concernant la question du recensement des populations séquestrées dans les camps de Tindouf. Ainsi, le Conseil de Sécurité souligne la responsabilité humanitaire de l’Algérie, qui est dans le devoir de se conformer à ses obligations internationales.


La résolution demande à l’Algérie, « à nouveau, que l’enregistrement des réfugiés dans les camps de Tindouf soit envisagé », a souligné M. Bourita, qui constate que la fermeté de la résolution implique le respect du cessez-le-feu et l’arrêt des actes de provocation et de déstabilisation.

Aussi, le Conseil de Sécurité rejoint le rapport du Secrétaire général de l’ONU dans l’inquiétude face aux violations récurrentes de l’Accord militaire et de la menace réelle sur le cessez-le-feu.

De même, la résolution onusienne se caractérise par sa constance dans la préservation des acquis du Maroc, notamment l’initiative marocaine d’autonomie comme base de toute solution politique et les paramètres de réalisme, de pragmatisme et de compromis, qui caractérisent l’initiative marocaine.

Plusieurs pays, notamment membres permanents du Conseil de Sécurité, ont d’ailleurs réitéré, à l’occasion de cette résolution, leur appui à l’initiative marocaine, fait savoir le ministre marocain.

Aussi, la résolution 2548 a, si besoin en est, définit le mandat de la MINURSO. En effet, le Conseil de sécurité confirme que ce mandat se limite à l’observation stricte du respect du cessez-le-feu en ce sens que le CS n’a pas cédé à la logique de chantage politique, de banditisme et de harcèlement du secrétariat de l’ONU, qui poussait pour la modification des missions de la MINURSO ;

« La résolution confirme définitivement le mandat de la MINURSO dont la présence n’est nullement liée à un hypothétique référendum, option écartée par le Conseil de Sécurité », a indiqué M. Bourita.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut