International › APA

Ryad et Beijing signent un accord de partenariat stratégique 

Le Royaume d’Arabie saoudite et la Chine ont signé, ce jeudi 8 décembre 2022, un accord de partenariat stratégique, en plus de 35 accords d’investissement, en marge du sommet sino-saoudien, qui se tient à Riyad, en présence du président chinois Xi Jinping.Mercredi, le roi Salman bin Abdelaziz d’Arabie Saoudite s’est entretenu avec le président chinois au palais Al-Yamama à Riyad, en présence du prince héritier et Premier ministre, le prince Mohamed bin Salman bin Abdelaziz, des moyens de renforcer la coopération bilatérale dans nombre de domaines.

Dans une déclaration à la presse, le ministre saoudien de l’Investissement, Khaled Al-Faleh, a souligné que ces accords dépassent largement les domaines traditionnels de partenariat entre l’Arabie saoudite et la Chine.

Il a ajouté que l’énergie est fortement présente à travers les énergies renouvelables en particulier, mais il y a aussi des accords très importants dans les secteurs des communications et des technologies de l’information, la santé, le bâtiment, les matériaux de construction, les métaux et les mines, et les industries des matériaux avancés tels que l’aluminium, où il est prévu la mise en place de projets intégrés pour les industries de l’aluminium sur la côte de la mer Rouge.

Le ministre a fait savoir qu’une grande partie de ces industries permettront au Royaume de se positionner comme un leader des chaînes d’approvisionnement à l’avenir, soulignant que la visite du président chinois dans le Royaume « reflète le souci des dirigeants des deux pays de développer et de renforcer les relations et le partenariat bilatérales dans tous les domaines, y compris l’économie et l’investissement ». Ce qui est de nature à « contribuer à accélérer le rythme de la coopération économique et d’investissement entre les deux pays ».

La Chine est le premier partenaire commercial de l’Arabie saoudite au cours des cinq dernières années, avec un volume d’échanges de près de 83 milliards de dollars en 2021, soit une augmentation de 39% par rapport à l’année précédente.


L’Arabie saoudite mise sur la Chine en tant que partenaire de la réforme économique « Vision 2030 », car elle cherche à impliquer les entreprises chinoises dans des mégaprojets ambitieux visant à diversifier l’économie loin des combustibles fossiles.

Parmi les plus importants de ces projets figure la future ville de « Neom », qui nécessitera des investissements de l’ordre de 500 milliards de dollars, et qui s’appuiera fortement sur la technologie de reconnaissance faciale et la détection.

L’un des accords les plus importants signés est sans nul doute le plan d’alignement de la Vision 2030 du Royaume sur l’initiative chinoise « la Ceinture et la Route », un plan qui permettra à l’Arabie saoudite, grâce à sa situation géographique, de relier trois continents : l’Asie, l’Europe et l’Afrique.

Arrivé mercredi à Ryad, pour une visite officielle de trois jours, le président chinois Xi Jinping prendra part à deux autres sommets : Le sommet sino-arabe et le sommet Pays de golfe-Chine.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 31.05.2022

La Centrale électrique de gaz de Moundou

Moundou, la capitale économique du Tchad, s’apprête à dire au revoir aux multiples délestages grâce à l’énergie électrique. La construction de cette nouvelle centrale électrique…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut