International › APA

Régionalisation, économie et santé au menu des quotidiens marocains

Les enjeux de la mise en œuvre de la régionalisation, la croissance économique et les mesures sanitaires préventives sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce lundi.+Aujourd’hui le Maroc+, qui revient sur les enjeux de la mise en œuvre de la régionalisation, écrit que l’un des principes de base de la régionalisation est la démocratie locale dans le sens où cette dernière est le meilleur moyen pour assurer une adéquation entre les attentes et les besoins des populations d’un territoire et les politiques publiques à l’échelle territoriale.

Les gestionnaires des territoires, en particulier des régions, sont censés, voire condamnés à terme, à développer des politiques faisant appel aux ressources propres des régions, note-t-il, soulignant l’importance majeure de « travailler l’attractivité des régions pour attirer plus d’opérateurs économiques qui génèrent plus d’investissements, plus d’emplois et plus de ressources financières ».

L’attractivité d’un territoire est basée sur des leviers comme la connectivité, y compris au sens numérique, les infrastructures de base, la disponibilité d’offres immobilières, le cadre de vie, mais pour que ces leviers soient identifiés, exploités et activés, les territoires doivent avant tout être attractifs pour des compétences capables d’apporter de la valeur ajoutée, de développer des visions et de les déployer correctement sur le terrain, estime-t-il.

+L’Economiste+, qui s’intéresse à la croissance de l’économie nationale, évoque des perspectives de croissance revues à la hausse à l’issue du dernier Comité de veille économique, grâce aux acquis des deux déterminants décisifs pour la résilience face à la pandémie: la campagne agricole et la campagne de vaccination.

Certes, il est trop tôt pour se prononcer avec certitude sur le calendrier d’une « vraie reprise » et aux « effets idéalement perceptibles partout », mais « un petit frémissement d’optimisme est toujours bon à prendre », note le quotidien.

« Sans vouloir faire injure à plusieurs entreprises, secteurs et ménages en situation de détresse absolue, il ne s’agit pas ici tellement de se gargariser que de rester mobilisé contre le risque de défaitisme », relève-t-il.


+Al Ahdath Al Maghribia+ croit savoir que le spectre d’un couvre-feu nocturne pendant le mois de Ramadan se précise. Le couvre-feu prendra effet juste avant la rupture du jeûne et se prolongera jusqu’à l’aube, rapporte le quotidien, qui cite des sources bien informées, affirme que les forces de l’ordre, tous corps confondus, s’apprêtent à descendre dans la rue pour faire respecter cette mesure. Une décision qui s’impose de plus en plus à mesure que le nombre de nouveaux cas augmente et que les cas d’infection aux nouveaux variants se multiplient, au même titre que les foyers de contamination.

D’après le journal, les autorités sanitaires craignent une situation similaire à celle du lendemain de l’Aïd Al-Adha, lorsque le Maroc a connu sa deuxième vague de contamination au Covid-19. Concrètement, précise la publication, il sera interdit de circuler la nuit, de l’heure de la rupture du jeûne, soit aux alentours de 19h00, à l’heure de la prière de l’aube, soit aux environs de 05h00. L’interdiction de circuler concernera tous les citoyens, sauf ceux dont l’activité professionnelle exige des déplacements durant la nuit ou en cas d’urgence.

+Al Massae+ rapporte que la délégation du Wydad de Casablanca, qui est rentrée samedi d’Afrique du sud où elle a joué contre les Kaiser chiefs pour le compte de la cinquième journée de la phase de poules de la Ligue des champions africaine, s’est immédiatement rendu à l’hôtel pour respecter une quarantaine stricte d’une durée de cinq jours.

Malgré les tests qu’ils doivent effectuer dès leur entrée sur le territoire marocain, les joueurs du Wydad devront tout de même s’isoler pour une durée de 5 jours, renouvelable si un membre de la délégation des Rouge est diagnostiqué positif au Covid-19, précise le journal. Ces restrictions serviront notamment à empêcher que le variant sud-africain du Covid, l’un des plus dangereux, ne fasse son entrée sur le territoire national.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut