Culture › Livres

Prix littéraire Tchadien : Koulsy Lamko est le lauréat 2018

Elle a reçu son prix des mains du ministère du développement de la culture et de l’artisanat et l’ambassade de la France au Tchad le 06 novembre dernier.

 

Auteur, dramaturge, poète, essayiste, musicien, romancier enseignant Koulsy Lamko est déclaré lauréat du prix littéraire tchadien deuxième édition ce mardi 6 novembre 2018 par le ministère du développement de la culture et de l’artisanat et l’ambassade de la France au Tchad à l’Ift.

Après Noel Netonon Ndjekeri, primé lors de la première édition 2017, Koulsy Lamko vient d’être reconnu par son pays pour l’avoir représenté sans cesse dans à travers la littérature. Pour le Ministre du développement de la culture et de l’artisanat Madeleine Alingué, cette distinction permet de rétablir les valeurs et pratiques de nos cultures, « est lauréat est celle ou celui qui reçoit publiquement la couronne comme signe de son talent, de sa créativité et de sa supériorité. Koulsy Lamko en est l’un, c’est pourquoi ce grand prix lui est décerné », déclare Mme Alingué.


Le grand prix littéraire 2018 est d’une valeur de deux millions de francs Cfa. Une attestation de reconnaissance et une décoration de la carte du Tchad portant l’image des écrivains tchadiens ont aussi été offertes à l’écrivain qui vit au Mexique.

Le lauréat dédie le prix à sa mère biologique qui a lutté sans relâche pour sa réussite « cette distinction non seulement me réjouis intimement, mais aussi magnifie le dur labeur de cette femme, ma mère, recroquevillée sur elle-même qui sans doute a compris très tôt qu’il fallait qu’elle se brule le cil, les sourcils au feu de bois pour m’arracher à la vie paysanne, le cahier d’écolier, le crayon la gomme pour inscrire son fils à l’école, il y a bien des décennies », se souvient Koulsy Lamko.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut