International › APA

Pretoria appelle à la mise en œuvre de l’accord de paix au Soudan du Sud

Pas d'image

Le vice-président sud-africain, David Mabuza, de retour au Soudan du Sud après une tournée régionale ce weekend, a exhorté les signataires de l’Accord de paix revitalisé de Juba à le mettre ne œuvre.Mabuza s’exprimait à l’issue d’une visite de travail au Kenya, en Ouganda et au Soudan en sa qualité d’Envoyé spécial au Soudan du Sud.

« Mon message commun aux trois chefs d’État signataires de l’Accord de paix est que le temps presse », a-t-il déclaré, ajoutant : « Si les termes de l’accord ne sont pas appliqués, nous serons mis en cause en tant qu’Africains engagés dans la recherche de solutions africaines aux problèmes africains ».

Au cours de sa visite de travail, le vice-président sud-africain a déclaré avoir tenu des réunions consultatives avec les dirigeants du Kenya, de l’Ouganda et du Soudan, au cours desquelles les discussions ont porté sur l’évolution vers une paix et une stabilité durables au Soudan du Sud, la plus jeune nation du monde.


En septembre dernier, les parties sud-soudanaises et les principales parties prenantes ont signé l’Accord de paix revitalisé sud-soudanais, qui trace une feuille de route pour la cessation des hostilités, la fourniture d’une assistance humanitaire, la construction d’une démocratie ainsi qu’une paix et une stabilité durables au Soudan du Sud.

Le Kenya, l’Ouganda et le Soudan, sous l’égide de l’IGAD, sont des acteurs régionaux importants dans les efforts déployés par l’Afrique du Sud pour instaurer une paix et une stabilité durables au Soudan du Sud.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut