International › APA

Plus de 20% d’Africains victimes de la sous-alimentation (Rapport)

Pas d'image

Au total, 257 millions de personnes en Afrique, soit plus de 20% de la population, sont sous-alimentées, indique un rapport réalisé conjointement par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) et la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (Cea) intitulé « Aperçu régional de la sécurité alimentaire et de la nutrition ».Selon ce rapport, publié jeudi, la prévalence de la sous-alimentation est en hausse. Dans le monde, 821 millions de personnes sont sous-alimentées, contre 804 millions en 2016.

Selon le rapport, 34,5 millions de personnes de plus sont sous-alimentées en Afrique aujourd’hui qu’en 2015, ce qui porte le total à 257 millions en 2018.

Le changement climatique est le principal facteur responsable de la menace que représente l’insécurité alimentaire en Afrique, note le rapport.

En outre, la situation économique mondiale difficile, la faiblesse des prix des produits de base et les conflits sont les autres facteurs à l’origine de la sous-alimentation.


Le rapport suggère l’expansion du marché de l’assurance et des réserves régionales stratégiques de céréales pour prévenir les crises alimentaires.

Il recommande également d’accroître les exportations intra-africaines en soutenant l’Accord sur la zone africaine de libre-échange.


loading...


À LA UNE
Retour en haut