› Santé

Pala : neuf éléphants tués par des présumés braconniers

Ils ont été présentés ce lundi 26 août, à la presse dans les locaux du commandement de la garde forestière et faunique (CGFF), ces trois présumés braconniers.

Ils ont abattu neuf éléphants dans la Réserve de Faune de Binder, dans la province de Pala à la frontière camerounaise. Ces présumés braconniers ont été arrêtés par la garde forestière et faunique. Celle-ci (la garde), après avoir été informée, a mis envoyé sur le terrain trois équipes pour intercepter les braconniers. Selon le lieutenant Doba Vipère, commandant de l’opération, ces éléphants ont été tués le 6 août dernier.

C’est après un accrochage entre les braconniers et les éléments de la garde forestière et faunique, que c’est braconniers ont été saisi. « L’opération a été un succès. On les a eus. Les gardes forestiers de maintenant et ceux d’avant sont totalement différents. », s’est félicité le commandant du CGFF, Hamid Hissein Itno


Le ministre de l’Environnement Brahim Mahamat Djamaladine, dans un communiqué, a relevé que sur le plan national, l’éléphant est inscrit sur la liste A des espèces de faune intégralement protégées. Le braconnage de cette espèce constitue une infraction aux dispositions de la loi N°14/PR/2008 portant régime des forêts de la faune et des ressources halieutiques.


loading...


À LA UNE
Retour en haut