International › APA

Nouakchott condamne les récentes attaques contre des installations pétrolières saoudiennes

Le gouvernement mauritanien a condamné les deux attaques lancées samedi contre des installations pétrolières saoudiennes, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération rendu public lundi.« Nous condamnons avec force cette agression qui vise la sécurité et la stabilité du Royaume ainsi que les approvisionnements mondiaux en énergie », a indiqué le communiqué.

Deux attaques aux drones ont visé samedi deux installations pétrolières dans les sites d’Abqaiq et Khurais du géant Aramco en Arabie saoudite et provoqué des incendies.

Avant d’être maitrisés, ces incendies ont abouti à la suspension provisoire de la production sur les sites attaqués et provoqué l’interruption de la production de 5,7 millions de barils de brut, soit environ 50 % de la production totale d’Aramco.

Dans son communiqué, la Mauritanie a « dénoncé avec force » cette agression, affirmant sa « solidarité entière avec le Royaume d’Arabie Saoudite ».


« Nous apportons notre soutien » à Riad « dans tout ce qui est de nature à garantir son droit légitime à défendre sa sécurité et l’intégrité de son territoire », a-t-elle ajouté.

Les attaques en question ont été revendiquées par la milice houthiste appuyée par l’Iran au Yémen.

La Mauritanie entretient des relations diplomatiques complètes avec l’Iran, mais elle soutient publiquement l’Arabie saoudite, le principal rival de celui-ci dans la région.


loading...


À LA UNE
Retour en haut