International › APA

Nigeria : des activistes déclenchent l’alarme contre les VBG

Des figures féminines nigériane et onusienne insistent sur « l’urgence d’agir » contre les violences basées sur le genre (VBG) au plan mondial.À Abuja, la capitale nigériane, l’orange était la couleur la plus dominante le jeudi 25 novembre, correspondant à la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Ainsi, le code vestimentaire était parfaitement respecté jusqu’aux menus détails : de la broche fleur épinglée sur sa veste du Dr Natalia Kanem, Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA, sigle en anglais), à l’écharpe de la Représentante résidente au Nigeria du bureau de ce fonds onusien, en passant par le foulard de la ministre des Affaires féminines du Nigeria, Pauline K. Tallen.

« L’orange a été adopté comme couleur pour la lutte contre la violence et l’égalité en raison de sa nature optimiste et éclatante. Il combine le jaune et le rouge pour susciter ce sentiment séduisant et énergique en donnant de l’espoir aux victimes et aux survivantes de violences », a expliqué Pauline K. Tallen, invitant l’assistance hétérogène à s’afficher avec ce signe pour se solidariser pendant les 16 jours de campagne dans le but d’intensifier le plaidoyer contre le phénomène.

« Joignez-vous à moi pour vous souvenir, aujourd’hui comme toujours, de ceux qui ont perdu la vie à cause d’une forme de violence ou d’une autre », a dit la ministre nigériane des Affaires féminines. Un appel suivi de l’observation d’une minute de silence en mémoire des femmes décédées sous la torture de tous genres.

Avec le soutien de l’UNFPA, cette campagne intitulée « Orange the world ; end violence Against Women Now », traduit par « orangez le monde ; mettre fin dès maintenant aux violences faites aux femmes », est lancée par des activistes de l’Institut international pour le leadership des femmes, le Women’s Global Leadership Institute.

« Pas de frontières pour les VBG »


Le choix du Nigeria pour organiser cette manifestation n’est pas fortuit. Ce pays ouest-africain, frappé depuis plusieurs années par l’insécurité notamment le jihadisme, fait face à de nombreux cas de violences basées sur le genre. En effet, les enlèvements de jeunes filles, souvent abusées sexuellement, y sont légion.

« La violence contre les femmes et les filles, comme nous l’avons entendu, est l’un des crimes les plus fréquents qui affectent la société humaine. C’est une violation des droits de l’Homme qui ne connaît pas de frontières, ni d’État, ni de nation. C’est en fait un fléau mondial. Et pourtant, dans le monde entier, une femme ou une fille sur trois subira des violences physiques ou sexuelles au cours de sa vie, et il n’y a pas d’exception. Nous savons que nous aspirons à un monde d’égalité totale des sexes, c’est l’Afrique que nous voulons d’ici 2063 et c’est ce que les Objectifs de Développement Durable (ODD) ont promis de réaliser d’ici 2030 », a indiqué Dr Natalia Kanem, Directrice exécutive de l’UNFPA, non sans prier « avec force pour que la paix règne dans nos foyers et dans nos cœurs ».

La pandémie de Covid-19 a bouleversé l’équilibre d’une kyrielle de ménages où l’on n’hésite pas à passer ses nerfs sur les filles ou les femmes. Des enquêtes consultées par nos soins montrent l’augmentation des violences durant cette période. Cependant, les intervenants pensent que c’est « l’engagement de tous les acteurs et partenaires » qui permettra d’éliminer les violences faites aux femmes.

En marge de la cérémonie, la Directrice exécutive de l’UNFPA a présidé une cérémonie de remise de diplômes à douze jeunes femmes victimes de violences basées sur le genre. Elles avaient bénéficié de six mois de formation sur l’entrepreneuriat et les compétences de vie, à l’initiative de l’UNFPA et ses partenaires, dans le but de les autonomiser.



Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut