Société › Actualité

Nécrologie : Assane Ngueadoum a été inhumé le week-end dernier

L’ancien ministre de la santé publique, Assane Nguedoum. (c) Droits réservés.

Décédé à l’âge de 54 ans, Assane Ngueadoum laisse derrière lui une veuve et un orphelin. Rappelons qu’Assane Ngueadoum est décédé à Paris en France le 12 février dernier des suites de maladie.

L’ancien ministre de la santé publique, Assane Nguedoum, a retrouvé ses ancêtres le samedi 16 février 2019 au cimetière de Lamadji. En effet, il a été accompagné à sa dernière demeure par les membres de sa famille, ses amis politiques et autres connaissances.

Assane Ngueadoum a été ministre secrétaire d’Etat à la Santé publique puis ministre dudit département. Il a occupé ces postes dans le cadre de l’accord politique passé entre le parti le RDP (Rassemblement pour la démocratie et le progrès) et le MPS (Mouvement Patriotique du Salut) parti au pouvoir lors de la dernière élection présidentielle. Pendant son séjour au ministère de la santé, il a été notamment le président du comité de suivi des recommandations de la 65ème session de l’organisation mondiale de la santé.


Cadre de hauts rangs Assane Ngueadoum a occupé des postes de responsabilité, notamment, chefs de service, directeur, coordonnateur et point focal des Nations unies sur les déminages au Tchad. Ces proches le décrivent comme un homme affable, bon vivant et sociable qui comptait des amis dans tous les milieux.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut