Société › Actualité

N’Djamena : Mariam Djimet Ibet annonce des mesures dans son arrondissement

Ceci vient à la suite de la mise au point du Président de la république qui avait donné 72 heures aux maires pour se raviser.

 

La maire de N’Djaména a fait ce samedi 28 juillet 2018, à son bureau, un point de presse relatif à la mise en œuvre des points issues de la communication du président de la République à l’endroit des maires de la capitale. Mme Mariam Djimet Ibet a fait le bilan des 72 heures données par le chef de l’Etat et annoncé les mesures prises pour résoudre les problèmes.

La maire de N’Djaména indique qu’après une rencontre avec les 10 maires d’arrondissements autour du délégué général du Gouvernement, ils se sont mis très rapidement à traduire dans les faits les préoccupations du chef de l’Etat. Elle cite entre autres, l’enlèvement systématique des dépôts sauvages d’ordures, le curage des caniveaux, la mise en marche permanente des stations de pompage, l’éclairage public, la réduction de l’effectif du personnel et la libération des espaces et réserves appartenant à l’Etat.

Sur l’enlèvement des ordures, Mme Mariam Djimet Ibet renseigne que tous les maires des communes ont décidé de revoir la stratégie de collecte des déchets dans la ville de N’Djaména. « Plusieurs équipes ont été déployées dans les différentes communes pour enlever les ordures entassées dans certains endroits et éliminer également les dépôts sauvages. A long terme, la commune de N’Djaména envisage entreprendre une étude de faisabilité sur la gestion des déchets avec les partenaires afin de les résoudre de manière durable », annonce-t-elle.

Abordant l’aspect sur le curage des caniveaux, la maire de N’Djaména, reconnaît que le problème est bien réel, car certaines entreprises bénéficiaires du marché de curage, faute de paiement, n’ont pas pu honorer leur engagement.  Toutefois, elle assure que des instructions ont été données aux entrepreneurs de corriger les manquements. Jusqu’à ce matin, rassure-t-elle, les travaux avancent bien. « Les caniveaux non curés sont en train de l’être, les terres issues de ces curages sont enlevées, les stations de pompage fonctionnent normalement exceptées celle de Sabangali dont les travaux de réparation sont en cours », précise Mme Mariam Djimet Ibet.


Concernant la réduction de l’effectif du personnel communal, la maire de N’Djaména, informe qu’une commission est composée des représentants de l’administration et ceux des partenaires sociaux pour faire des propositions objectives aux fins de réduire l’effectif et partant la masse salariale. Les conclusions des travaux de cette commission ainsi que les recommandations seront exécutées comme telles, martèle Mme Mariam Djimet Ibet.

Sur les réserves de l’Etat occupées anarchiquement, le bourgmestre de N’Djaména rapporte que des décisions ont été également prises dans ce sens. Il s’agit entre autres de vérifier et recenser toutes les réserves, de renforcer les mesures tendant à la protection et à la conservation des réserves et interdire toute attribution.

Outre ces points, la maire de N’Djaména explique que d’autres préoccupations ont été soulevées, notamment la sécurité. A cet effet, rapporte-t-elle, un plan d’urgence pour l’éclairage public est en cours d’élaboration. « Avec la SNE, nous ferons de notre mieux pour que la ville soit éclairée » promet Mariam Djimet Ibet. D’après elle, des instructions ont été également données pour accroître le dispositif sécuritaire dans les différents marchés, mosquées, églises et autres lieux de rassemblement public.

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut