Société › Faits divers

N’Djamena : l’employé d’un supermarché tué par des personnes non identifiées

Un employé de supermarché abattu par deux jeunes à N'Djamena.

Le drame est survenu ce dimanche 03 novembre au environ de 19h43, à Gaoui, dans la commune du 8ème arrondissement de N’Djamena.

Dimanche 03 novembre, nous sommes à Gaoui, dans le 8eme arrondissement de la capitale tchadienne, N’Djamena, tout parait normal. Dans une salle de fête d’un supermarché de la place, se célèbre un anniversaire. A l’entrée du lieu de célébration, est tenu un gendarme du PSIG (peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie). Son rôle, c’est de s’assurer que tous ceux qui veulent entrer, ont bel et bien une carte d’invitation.

Tout a basculé lorsque deux jeunes armés ont voulu pénétrer dans la salle de fête alors qu’ils n’avaient pas été conviés. Ils ont tenté de forcer la porte mais se sont heurtés au refus de ce gendarme du PSIG. Les deux présumés agresseurs ont violenté le gendarme.

Voyant la scène, un employé dudit supermarché, Béchir Mahamat Zene âgé de 26 ans, a tenté de porter mains fortes au gendarme. L’un des assaillants a arraché le pistolet de son collègue et a tiré deux balles à bout portant sur l’employé de magasin qui a été atteint à la poitrine. Il est mort sur le coup. Le tireur a ensuite procédé à neuf tirs de sommation pour dissuader toute personne de s’approcher.


Une voiture à vitres teintées et sans plaque d’immatriculation est arrivée sur les lieux de l’incident et a exfiltrer les deux assaillants, avant de disparaitre.

Le gendarme a été évacué dans un état critique à l’hôpital de la liberté. La police quand a elle est arrivée sur le lieu après la fuite des assaillants. Une enquête est néanmoins ouverte.


loading...


À LA UNE
Retour en haut