› Société

N’Djamena : le maire contre la vente du pain dans des mauvaises conditions d’hygiène

le maire contre la vente du pain dans des mauvaises conditions d’hygiène

Le maire de la ville de N’Djamena, Ali Haroun s’insurge contre la vente de pains dans des conditions d’hygiène déplorable. Il prévoit des sanctions sévères contre les éventuels contrevenants.

Dans un communiqué du 11 octobre 2021, le maire de la ville de N’Djamena, regrette avec amertume que certains commerçants vendent le pain dans des conditions d’hygiène déplorable. Cette pratique comporte de grands risques sanitaires.

« Pour préserver la santé de la population, le pain doit être vendu dans des kiosques.» Lesquels doivent être « bien fermés », précise le maire.  On peut également les exposer, sur une table soigneusement couvert, à l’abri de la poussière et des insectes.


A cet effet, il informe les vendeurs que, conformément à l’Ordonnance N°14/PR/2011, du 28 février 2011, portant code d’hygiène, il est strictement interdit de vendre du pain dans des conditions inappropriées.

La Direction de la Police Municipale et de la Protection Civile est chargée d’appliquer les termes du présent communiqué qui ne souffrira d’aucune dérogation.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut