› Non classé

N’Djamena : huit malfaiteurs aux mains de la police

Le porte-parole de la police nationale, Paul Manga

Ils sont accusés de plusieurs méfaits et ont été présenté à la presse le 28 juillet dernier.

 

Depuis ce weekend huit criminelles sont détenus dans les cellules du Commissariat central de N’Djaména. Appréhendés pas des éléments de ce commissariat, ils sont accusé de vol, braquage, usurpation d’identité.

C’est le porte-parole de la police nationale, Paul Manga qui les a présentés à la presse. Parmi ces hors la loi, il y en a qui se faisaient passé pour des militaires. D’autres ont été attrapés avec des armes à feu et des armes  « à base d’argile ».


Certains d’entre eux sont spécialisés dans le vol des équipements des véhicules. « Ils cassent les vitres des voitures pour voler ce qui est dedans », explique le porte-parole de police nationale. Selon alwihdainfo.com, il « a déploré que ces présumés malfrats agissent en complicité avec la population de la ville de N’Djamena pour parvenir à leur objectif ».

Le commissaire Paul Manga invite donc les citoyens tchadiens à les aider à indiquer le phénomène  d’insécurité de plus en plus fréquent dans le pays en dénonçant ces malfrats. La police annonce cependant que ces criminelles seront mises à la disposition du parquet de grande instance de N’Djamena.

 



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut