International › APA

N’Djamèna arrête et rapatrie un opposant équato-guinéen

Pas d'image

L’opposant équato-guinéen, Andres Esono Ondo, qui était détenu à N’Djaména depuis quelques jours, a quitté, mercredi, le Tchad, appris APA des sources policières.Détenu par les services de renseignements tchadiens, l’opposant équato-guinéen était venu au Tchad pour participer au congrès de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) de l’ex chef de file de l’opposition, Saleh Kebzabo, qui devrait se tenir à Mongo, 500 kilomètres de N’Djaména.

Après son arrestation, Andres Esono Ondo a été accusé par son pays de s’être rendu au Tchad pour acheter des armes et recruter « des mercenaires et terroristes ».

« Il a été libéré puis a décidé de rentrer dans son pays. Nous l’avons accompagné à l’aéroport ce matin », a confié, à APA, un chef de parti politique de l’opposition tchadienne.


AHD/cat/APA

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut