International › APA

Mohamed Mbougar Sarr, lauréat du prix Goncourt 2021

« La plus secrète mémoire des hommes », le roman primé de l’écrivain sénégalais traite de la quête de reconnaissance de la littérature africaine.Qui d’autre que lui ? Mohamed Mbougar Sarr était, pour de nombreux critiques littéraires, le grandissime favori du prix Goncourt. Ce mercredi 3 novembre, le jury a confirmé cette prédiction à Paris (France).

A 31 ans, le romancier sénégalais devient le plus jeune vainqueur du plus ancien et prestigieux prix littéraire en France depuis 1976. Mohamed Mbougar Sarr s’est imposé devant Louis-Philippe Dalembert, Christine Angot et Sorj Chalandon respectivement auteurs de « Milwaukee Blues », « Le Voyage dans l’Est » et « Enfant de salaud ».

« La plus secrète mémoire des hommes », inspiré notamment du destin du Malien Yambo Ouologuem accusé de plagiat après son sacre au Prix Renaudot en 1968 grâce au roman « Le Devoir de violence », est publié par Philippe Rey en partenariat avec Jimsaan, une maison d’édition créée par Boubacar Boris Diop et Felwine Sarr.

Cent ans après le chef-d’œuvre « Batouala » du Martiniquais René Maran, Mohamed Mbougar Sarr succède à Hervé le Tellier au palmarès du Goncourt dans lequel figurent d’autres écrivains d’origine africaine à savoir Tahar Ben Jelloun (La nuit sacrée, 1987), Marie N’diaye (Trois Femmes puissantes, 2009) et Leila Slimani (Chanson douce, 2016).

Fils de médecin, Mohamed Mbougar Sarr est un ancien enfant de troupe du Prytanée militaire Charles N’Tchoréré de Saint-Louis, au Nord du Sénégal. Il a auparavant signé « Terre ceinte » et « La cale » en 2014, « Silence du chœur » en 2017 et « De purs hommes » en 2018. 


Une dense production qui lui a permis de s’adjuger entre autres le Prix Stéphane Hessel, le Prix Ahmadou Kourouma et le Grand Prix du Roman métis.

Natif de Dakar, Mohamed Mbougar Sarr a été en 2009 le meilleur élève des classes de Terminale au Concours général du Sénégal : 1er Prix de Philosophie, 1er Prix d’Histoire et 2e Prix de Géographie.

Le prix Goncourt récompense depuis 1903 « le meilleur ouvrage d’imagination en prose » paru en langue française. Le gagnant reçoit un chèque symbolique de dix euros mais cette distinction fait généralement exploser les ventes du livre primé.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut