International › APA

Mauritanie : l’appui gouvernemental aux agriculteurs et éleveurs lié à leur rentabilité économique

Pas d'image

L’appui accordé par l’Etat aux agriculteurs et éleveurs sera désormais lié à leur rentabilité économique, a prévenu le nouveau ministre mauritanien du Développement rural, Dy Ould Zein.Il faut que ceux qui prétendent à un tel appui fassent preuve de productivité, a souligné Ould Zein lors d’une réunion avec les acteurs agro-pastoraux, vendredi à Aleg (260 kilomètres au sud-est de Nouakchott), chef-lieu de la région du Brakna, riveraine du fleuve Sénégal.

Le ministre a expliqué les critères sur lesquels sera basé le choix des bénéficiaires. Des choix se démarqueront définitivement des considérations politiques et des sentiments personnels.  

Ces orientations, a-t-il précisé, sont fixées par le programme électoral du nouveau président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Ce dernier avait été élu au premier tour du scrutin du 2 juin par le score de 52%.

Ould Zein a également signalé que le nouveau gouvernement réfléchit actuellement à une stratégie visant à améliorer le niveau de vie des ruraux à travers une meilleure exploitation des richesses du pays et une plus grande équité dans leur distribution.


Selon lui, les interventions de l’Etat se concentreront dorénavant sur les agriculteurs et les éleveurs organisés et disposés à travailler concrètement pour rehausser la production.

Le ministre a annoncé dans ce cadre l’élaboration prochaine d’une cartographie de toutes les coopératives productives et de toutes les unions actives.

 


loading...


À LA UNE
Retour en haut