International › APA

Maroc: Réunion régionale sur la coopération en matière de lutte contre les armes de destruction massive

Une réunion régionale à distance sur la coopération en matière de lutte contre la prolifération nucléaire et les armes de destruction massive, est organisée du 26 au 29 janvier, par le ministère marocain des Affaires étrangères et le Département d’État américain.Cette réunion s’inscrit dans le cadre du suivi des activités du Groupe de travail Maroc-USA sur les questions sécuritaires, issu du dialogue stratégique, indique un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères.

Elle survient dans un contexte marqué par la montée en puissance des menaces sécuritaires transfrontières posées par les groupes terroristes et les mouvements séparatistes, notamment leurs activités visant à se doter d’armes de destruction massive, ajoute la même source.

Dans ce contexte, le Conseil de Sécurité de l’ONU a adopté plusieurs régimes de sanctions dont la résolution 1540 représente le pilier, visant les acteurs non-étatiques et les groupes armés et terroristes dans le cadre de la lutte contre la prolifération nucléaire et les armes de destruction massive.

 Lors de cette rencontre régionale, des tables rondes animées par des experts internationaux permettent l’identification des bonnes pratiques ainsi que le partage d’expériences en matière d’application des sanctions internationales sur des cas précis relevant du Conseil de Sécurité de l’ONU.

Organisée en collaboration avec le Centre Stimson, référence internationale dans le domaine de la lutte contre la prolifération nucléaire et des armes de destruction massive, la réunion connaît également la participation de la Tunisie et de la Libye, ainsi que d’une délégation marocaine représentant les ministères de l’Intérieur, de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique, l’Administration de la Défense nationale, les Forces Armées Royales, la Gendarmerie Royale, la banque centrale, l’Unité de Traitement du Renseignement Financier (UTRF), l’Administration des Douanes, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).


A l’ouverture de cette réunion, le Directeur des Nations Unies et des Organisations Internationales au ministère marocain des Affaires étrangères, Redouane Houssaini a rappelé, à cette occasion, les relations séculaires d’amitié et de coopération liant le Maroc aux États-Unis, qui reposent sur un partenariat stratégique multiforme et une coordination étroite entre les deux pays dans les différentes enceintes multilatérales, notamment l’ONU, au service d’un engagement commun en faveur de la paix et de la stabilité régionales et internationales.

Pour sa part, le Chargé d’Affaires par intérim des États-Unis au Maroc, David Greene, a salué les efforts du Maroc, reconnus au niveau international, pour lutter contre la prolifération nucléaire et celles des armes de destruction massive, soulignant que le Maroc a su trouver un équilibre entre les impératifs de la sécurité et de la liberté de commerce.

Le diplomate américain a affirmé que les États-Unis demeurent engagés à soutenir les efforts visant à renforcer la coopération régionale dans la lutte contre la prolifération nucléaire et des armes de destruction massive.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut