International › APA

Maroc/Covid-19 : Tout ce qu’il faut savoir sur l’opération de vaccination

Le Maroc entamera cette semaine l’opération de vaccination contre la Covid-19. Pour ce faire, un lourd dispositif sera mobilisé pour réussir cette opération de grande envergure.En termes de dispositif, un total de 2.880 établissements de soins de santé primaires a été désigné pour cette opération qui devra mobiliser la majorité des professionnels de santé ainsi qu’un nombre important de stations vaccinales qui y seront rattachées pour développer les activités de vaccination.

Les activités de vaccination s’effectueront en deux modes : un mode fixe où la population se déplace vers la station vaccinale et un mode mobile qui prévoit le déplacement des équipes de vaccination rattachées à la station vers des points mobiles de vaccination selon un programme préétabli dont le nombre est arrêté lors de la planification locale en 7000 points.

Le nombre de doses nécessaires est de deux. Pour le vaccin du laboratoire chinois « Sinopharm », l’intervalle minimal entre les deux injections est de 21 jours, tandis que pour le vaccin du laboratoire suédo-britannique « Astrazeneca », il est de 28 jours.

Pour bénéficier de la vaccination, il faudra prendre rendez-vous en ligne ou par SMS. Les citoyens et les résidents étrangers faisant partie des catégories ciblées peuvent obtenir le rendez-vous de vaccination et avoir des informations sur le centre de vaccination en consultant le portail www.liqahcorona.ma ou en envoyant un SMS sur le numéro gratuit 1717.

Pour ce qui est de la population cible, l’opération de vaccination va concerner, de façon graduelle, les citoyens âgés de plus de 18 ans. La population cible, est estimée à 25.000.000 de personnes, soit 80 % de la population.

La priorité sera accordée à certaines cibles en particulier les personnels de première ligne, en l’occurrence, les professionnels de Santé, les autorités publiques, l’armée, les forces de sécurité et le personnel de l’éducation nationale, ainsi qu’aux personnes âgées et aux personnes vulnérables au virus. L’opération de vaccination devra s’élargir au reste de la population.

Les zones en proie à des taux élevés de contamination par la maladie de la Covid-19 seront, elles aussi, priorisées.

Pour rappel, le Maroc a opté pour deux vaccins : le vaccin du laboratoire Sinopharm et celui du laboratoire AstraZeneca.


Le vaccin Sinopharm est un vaccin inactivé développé par une méthode appliquée depuis une cinquantaine d’années. Cette méthode est utilisée pour le développement des vaccins contre la grippe, la rage, la poliomyélite et la coqueluche…

Le vaccin AstraZeneca est un vaccin à vecteur viral dont le virus est dépourvu de gène de reproduction qui ne présente pas de risque infectieux pour l’organisme mais ayant le pouvoir de déclencher une réponse immunitaire. Le vaccin contre L’Ébola en fait partie.

Comme tous médicaments et produits de santé, le vaccin contre la Covid-19 peut provoquer, chez certaines personnes, des effets indésirables. Pour les vaccins choisis par le Maroc, de rares effets indésirables, bénins à modérés, ont été notifiés chez quelques personnes parmi les participants aux essais cliniques au Maroc.

Ces effets mineurs ou modérés disparaissent spontanément, et se manifestent par des réactions locales (douleur, tuméfaction ou rougeur au site d’injection) ou des réactions systémiques (fièvre, petit malaise, douleur musculaire, maux de tête, douleur articulaire …).

Les résultats intermédiaires de ces derniers ont confirmé que ces effets indésirables étaient transitoires, comparables à d’autres vaccins de même type et qu’aucun événement indésirable grave n’a été signalé.

Afin de surveiller ces évènements post vaccinaux et réagir à temps, le ministère de la Santé a mis à disposition des bénéficiaires la plateforme « Yakadaliqah » qui leur permettra de bénéficier, à distance, d’un suivi de leur sécurité vaccinale, en déclarant, via cette plateforme, tout évènement indésirable observé après la première et/ou la deuxième dose de vaccin qu’ils vont recevoir.

Elle leur permettra ainsi d’être continuellement en contact avec les médecins de leur site de vaccination de proximité.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut