International › APA

Marche contre la pénurie de gaz : une dizaine de personnes arrêtées à N’Djaména

Pas d'image

La police a tué dans l’œuf une marche de protestation contre la pénurie de gaz au Tchad en procédant ce jeudi matin à l’arrestation d’une dizaine de personnes qui voulaient manifester en s’ébranlant du siège de l’Assemblée nationale jusqu’à Gassi, un quartier de N’Djaména, la capitale tchadienne, a constaté APA sur place.L’échec de cette manifestation est due en partie aux dissensions notées chez ses initiateurs. En effet, là où certains d’entre eux ont appelé au maintien  de la marche, d’autres se prononçaient pour son annulation.

A ce propos, le président du collectif contre la vie chère, Ndingamnyal Versinis, après une brève arrestation à la police, a publié un communiqué dans lequel il affirme que le gouvernement « a plaidé pour le report de la manifestation ».


Visiblement acquis à cette éventualité, Versinis invite les tenants de la marche à visiter la raffinerie où les techniciens s’activent à produire en quantité suffisante du gaz.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut