Sport › Football

En mal de foot, le Tchad se voit en Coupe du monde

Les Saos manquent d’argent pour financer leur préparation
 

Le Tchad demeure l’un des rares pays africains à n’avoir jamais pris part à la phase finale de le Coupe du monde. Pourtant le pays s’est doté d’une structure chargée du financement et de la promotion du sport, le FNDS.

Au Tchad, c’est la désolation chez les supporters des Saos qui n’ont pas participé pas à la CAN 2017 au Gabon, remporté par le Cameroun.

Il y a 6 ans le gouvernement a pourtant mis sur pied une structure chargée de financer le sport. Le FNDS où sont logés des milliards de Francs CFA, prélevés sur les appels des abonnés des différentes compagnies de téléphonie.

Mais le pays ne s’est jamais qualifié pour une compétition majeure telle que la Coupe du monde, faute de moyens financiers.
« Il faut que ces moyens financiers viennent à temps. Si on a un match par exemple en juin, les gens au niveau de l’encadrement technique font leur programme, déposent à la Fédération qui le dépose à son tour au ministère des sports. Après le programme passe à la primature avant d’arriver au ministère des Finances. Et ça prend en moyenne cinq mois pour aboutir. Ce qui fait que l’argent arrive à une semaine de la compétition. Donc même si on met tout l’argent du pétrole dans la compétition, on ne va pas se qualifier. Parce que un match se prépare des mois à l’avance », a réagi Mahamat Admed Yaya, président de la commission technique à la Fédération tchadienne de football.

« On n’aimerai que le Tchad n’accède pas seulement à la CAN mais à la Coupe du monde. Dommage, nous avons une tête pourri qui ne permet pas la progression de notre football », déplore un supporter de l’équipe nationale de football du Tchad.

Mais le Tchad ne pourrait pas participer aux éliminatoires de la CAN 2019, disqualifié par la CAF.

On espère que tout rentrera dans l’ordre d’ici peu afin que le Tchad puisse prendre part aux éliminatoires de la prochaine coupe du monde qui aura lieu en 2022.

Lors des qualifications de la Coupe du monde 2018, le Tchad avait été éliminé par l’Egypte. Pourtant vainqueur du match aller à Njamena (1-0), le Saos avaient pris une douche froide au match retour au Caire (0-4). L’équipe avait rallié la capitale égyptienne sans avoir eu une séance d’entrainement après le match allé.


Incapable à chaque fois de franchir le 1er tour des qualifications, le Tchad est obligé de voir le Nigéria, le Maroc, l’Egypte, le Sénégal et la Tunisie représentés l’Afrique en Russie du 14 juin au 15 juillet prochain.

Ce que gagnent les participants à la Coupe du monde.
Champion du monde : 25,6 millions d’Euros

Finaliste : 18,3 millions d’Euros

Troisième place : 16 millions d’Euros

Quatrième place : 14,6 millions d’Euros

Quarts de finalistes : 10,2 millions d’Euros

Huitièmes de finalistes : 6,6 millions d’Euros

Eliminés au premier tour : 5,8 millions d’Euros

Frais de préparation pour les 32 qualifiés : 1,1 millions d’Euros

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut