International › APA

L’UNG adopte à un Congrès son « entrée » dans le prochain parti de Gbagbo

L’Union des nouvelles générations (UNG), un parti politique de l’opposition ivoirienne, a adopté samedi à Yamoussoukro, son « entrée » dans le nouveau parti annoncé par Laurent Gbagbo, son référent politique, à l’issue d’un Congrès extraordinaire.

Dans un discours, Stéphane Kipré, le président de l’UNG, a invité l’ensemble des congressistes, au nom de tous les militants de l’UNG à « répondre oui » à l’appel lancé par M. Laurent Gbagbo, leur référent politique,  concernant la création de son nouveau parti. 

M. Gbagbo, acquitté par la Cour pénale internationale le 31 mars 2021, est rentré dans son pays le 17 juin. Le 9 août 2021, à l’issue d’un Comité central, il a appelé à la création d’une nouvelle force politique.  

« Le Congrès, relativement à l’appel lancé par M. Gbagbo pour la création d’un nouvel instrument politique, répond favorablement à l’appel du référent politique, à un grand rassemblement et adopte l’entrée de l’UNG dans la nouvelle force politique », indique le communiqué final des assises.

Le parti a donné mandat aux dirigeants de l’UNG de « transmettre dans les brefs délais les résolutions au congrès constitutif de la nouvelle force politique et de prendre une part active dans les préparatifs de création du nouveau parti » de Gbagbo.

« Le congrès tire toutes les conséquences juridiques quant à la décision d’adhérer à une nouvelle force politique en Côte d’Ivoire », poursuit le texte du communiqué final, qui laisse entrevoir que l’UNG va se fondre à cette nouvelle force politique, en constitution.  

Le congrès extraordinaire a fait un examen de cet appel autour du thème, « l’UNG face aux enjeux et défis de l’appel du référent politique à un grand rassemblement politique pour une nouvelle force politique en Côte d’Ivoire ». 


L’UNG est un parti politique dont l’idée de création part d’une fracture idéologique entre les membres d’une  formation politique ivoirienne (Mouvement des Forces Avenir) au sein de laquelle militaient M. Stéphane Kipré et certains de ses compagnons, d’aujourd’hui. 

Le divorce est intervenu à cause de l’intransigeance du président du MFA qui, bien qu’isolé, refusait de satisfaire  les revendications des militants qui demandaient purement et simplement le retrait du parti de l’alliance avec les mouvements rebelles.

En 2006, une Assemblée générale est organisée à la demande des 2/3 des membres de la direction. A cette session tenue le 18 novembre, l’idée de la création  d’un parti politique autonome est adoptée.

Dès lors, Stéphane Kipré et ses compagnons du forum du MFA travaillent à la création d’un parti politique épousant leurs convictions politiques et avec lequel ils pourront pleinement participer au jeu politique ivoirien.

Le 25 juillet 2007, le congrès constitutif du parti a lieu. Ce Congrès consacre alors la naissance de l’Union des Nouvelles Générations (UNG) avec à sa tête, M. Stéphane Kipré, en qualité de président.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut